20-12-2005

MVRDV, WoZoCo's Apartments for Elderly People, Amsterdam, Pays-Bas, 1997

MVRDV,

Amsterdam,

Housing, Condos,

Bois, Vitre,

WoZoCo's a été un des premiers projets avec lesquels l'agence MVRDV s'est imposée sur la scène architecturale internationale.



MVRDV, WoZoCo's Apartments for Elderly People, Amsterdam, Pays-Bas, 1997 Il ne pouvait d'ailleurs pas en être autrement car il s'agit d'un ouvrage à la fois unique, sage, amusant, intelligent et plein de brio. C'est une palette tridimensionnelle de couleurs qui fait oublier la grisaille de la banlieue.
Commandé par l'Association Het Oosten Housing, WoZoCo's -bâti entre 1994 et 1997- est un édifice de 100 appartements pour les personnes de plus de 55 ans. Il se trouve dans l'Ookmeerweg street à Osdorp: une cité jardin à l'Ouest d'Amsterdam construite entre 1950 et 1960 et qui est aujourd'hui menacée par la progression des immeubles, au détriment des espaces verts et des zones communes en plein air.
Le défi consistait à bâtir un édifice pouvant contrebalancer certains bâtiments à l'aspect terne construits à l'époque dans la banlieue des grandes métropoles, tout en concevant une architecture qui respecte et accentue même la qualité urbaine. C'est ce qu'ont réussi à faire les architectes de MVRDV.
WoZoCo's doit son profil bizarre et tout à fait surprenant à un des premiers obstacles rencontrés durant le projet: le plan d'urbanisme de Cornelis Van Eesteren -qui remonte à la fin des années 20- limitait en effet le nombre d'appartements par bloc à 87 unités afin que chacune d'entre elles ait un bon éclairage naturel. Le commettant avait toutefois commandé 100 unités. Où mettre alors les 13 restantes - Le fait de créer deux blocs aurait naturellement amené à occuper davantage de place, qu'il aurait fallu soustraire aux espaces verts, ce que les architectes voulaient éviter à tout prix.

D'où l'idée qui a fait de WoZoCo's un des édifices pour appartements les plus originaux dans le panorama de l'architecture contemporaine : les treize unités « en trop » ont été littéralement suspendues à la façade nord du corps principal, tels de gros parallélépipèdes en saillie, afin justement de ne pas trop envahir le sol.

GALLERY


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×