07-02-2003

Morimoto restaurant, Karim Rashid, Philadelphie, 2001

Restaurants, Sports et bien-être,

Morimoto n'est pas un restaurant japonais traditionnel car il est loin des lieux aseptiques et minimalistes qui distinguent ce genre d'endroit. On dirait plutôt un local qui suit la tendance internationale, c'est-à-dire un endroit dynamique et conçu pour réserver sans cesse des surprises.



Morimoto restaurant, Karim Rashid, Philadelphie, 2001 Un coin salon, prevu pour les clients de marque qui peuvent diner dans une atmosphere plus intime et avoir une vue d'ensemble du local a travers les courbes sinueuses des ouvertures, se trouve dans une soupente a laquelle on accede par un escalier metallique a cote de la reception.
La geometrie particuliere du lieu (un rectangle de 60 metres de long, 7 metres de haut et seulement 8 metres de large) n'a pas ete modifiee par Rashid qui a decide d'entourer les murs interieurs du restaurant de volumes souples et organiques qui contrastent avec la maille rigide dessinee par les cloisons de separation des tables au centre de la salle.
En utilisant le meme processus de modelisation sur ordinateur que pour les meubles, Rashid a concu des parois en stuc qui se gonflent avec une saillie de plus de 50 centimetres pour former une bande sinueuse qui suit a mi-hauteur toute la longueur du restaurant. Le plafond, anime par une surface ondulee en bambou, tout comme le sol, accentue au contraire le dynamisme de l'espace et donne l'impression de se trouver a l'interieur d'un long tunnel vivant.

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×