16-01-2007

Mario Botta, Bibliothèque Werner Oechslin
Mario Botta. Einsiedeln (Suisse). 2006

Mario Botta,

Suisse,

Bibliothèques,

Briques,

Un long cheminement bureaucratique qui a duré plus de 10 ans, un ouvrage complexe, projeté presque à deux, un refuge pour la culture et la mémoire.



Mario Botta, Bibliothèque Werner Oechslin<br /> Mario Botta. Einsiedeln (Suisse). 2006 La bibliothèque construite à Einsiedeln, dans le canton allemand, a été dessinée par Mario Botta au début des années 90 et inaugurée le 9 juin 2006.
Son nom, Werner Oechslin, est en réalité celui de l'historien de l'art et professeur à l'école polytechnique fédérale de Zurich, dont la collection privée de textes d'architecture (du seizième siècle à nos jours) est conservée dans le nouvel édifice, réalisé spécialement dans ce but.
Oechslin n'est pas seulement le propriétaire de la collection : le chercheur a participé activement à la réalisation du projet, comme le révèle Botta lui-même qui aurait affirmé lors de l'inauguration « d'avoir prêté son crayon » à Oechslin. La bibliothèque est en effet un ouvrage où se mêlent la mentalité du chercheur et la vision de l'architecte, le savoir philosophique et celui technique.
L'édifice, dont la construction a coûté environ 4,5 millions de francs suisses, a un revêtement en pierre rouge de Vérone : cette caractéristique et sa position sur le flanc d'une colline donnent l'image d'un volume qui semble sortir du sol. Ses lignes nettes et essentielles dessinent une architecture qui, bien que simple, est beaucoup plus qu'un conteneur, en s'adaptant pleinement à l'esprit du lieu et des textes qui y sont conservés et en invitant à la réflexion et à l'observation.

GALLERY


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×