26-05-2017

Marcio Kogan du cabinet mk27 réalise une maison à Catuçaba

Marcio Kogan,

Fernando Guerra,

Sao Paulo, Brésil,

Ville,

Bois,

Le cabinet mk27 de Marcio Kogan a conçu à Catuçaba, dans les hautes vallées entre São Paulo et Rio de Janeiro, une habitation parvenant à exprimer toute l’essence du lieu. Abandonnant l’une de ses matières fétiches – le béton - Marcio Kogan a réalisé une maison en bois certifiée FSC.



Marcio Kogan du cabinet mk27 réalise une maison à Catuçaba
Dans la maison de Catuçaba, la nature ne se limite pas à donner naissance à une esthétique matérielle, elle constitue également la seule source d’énergie de tout l’ouvrage. Marcio Kogan a été chargé de réaliser une maison de villégiature située à 1500 mètres d’altitude et donnant sur les vallées à perte de vue de Catuçaba, une localité située à mi-chemin à vol d'oiseau entre les deux plus grandes villes du pays, São Paulo et Rio de Janeiro.
Au Brésil, l’impact du paysage découle avant tout de sa grandeur : grandeur des espaces mais aussi grandeur des éléments naturels. Ce que l'homme construit se confronte ainsi toujours à cette dimension de référence.
Marcio Kogan laisse de côté les grandes structures en béton - matière inhérente à la tradition moderniste brésilienne et qu’il utilise souvent dans ses ouvrages urbains - pour revenir au bois et créer une architecture qui en sublime la particularité. Le bois n’a pas ici un rôle décoratif ou visant à compléter les matériaux de construction comme c’est le cas dans ses opulentes résidences privées, c’est un bois structurel et totalisant. Il se décline dans les piliers et les poutres de soutien qui plongent dans le sol de la montage ainsi que dans les grandes terrasses extérieures en saillie - l’une côté nord et l’autre côté sud - et enfin dans les panneaux d’enceinte en eucalyptus, à moitié fixes et à moitié coulissants de manière à pouvoir faire varier la configuration de l'espace.
Marcio Kogan souhaitait une structure légère, ayant un impact minimal en termes de surface et construite dans une matière faisant surgir l’ouvrage des entrailles mêmes de la terre. Il a appliqué à cet objectif sa poétique, faite d’espaces horizontaux conçus comme uniques mais divisibles en pièces plus petites en fonction des exigences. Deux lignes droites - la toiture et le sol - délimitent un espace horizontal à un seul étage qui, si on le regarde de face, semble défier la masse rocheuse dépassant du sommet de la montagne. Dans la mesure où l’ensemble de l’ouvrage a été conçu de façon à minimiser l’impact au sol, la mince structure en bois se distingue à peine entre la diagonale formée par le terrain et la terrasse.
Deux murs verticaux et deux lignes horizontales constituent un plan minimaliste rassemblant quatre chambres à coucher, deux salles de bains, une cuisine et un séjour : autant de pièces alignées qui dessinent presque une façade plutôt qu'un espace tridimensionnel et où tous les regards convergent vers l’extérieur, à savoir au sud vers la dernière partie de montagne avant le sommet et au nord vers les vallées de Catuçaba à perte de vue. Cette disposition permet de tirer profit de la ventilation qui se crée naturellement entre les façades nord et sud, où les fenêtres et les arcades sont parfaitement alignées.
Dans le respect d’une architecture à faible impact écologique, Marcio Kogan n’a utilisé que des bois certifiés FSC (Forest Stewardship Council). Par ailleurs, les murs en bois ont été isolés avec du PET recyclable et les fenêtres disposent d’un double vitrage garantissant l’isolation thermique et phonique. La toiture est équipée de panneaux solaires et photovoltaïques ainsi que d’un bassin de collecte des eaux pluviales. Une turbine éolienne située à proximité fournit encore un peu plus d’énergie propre.
Concernant l’autosuffisance énergétique, le comité d’écoconstruction du Brésil a décerné à cet ouvrage une certification Platinum : le plus haut niveau possible. Le cabinet a déclaré qu’il s’agissait du premier projet brésilien à recevoir une certification aussi élevée.

Mara Corradi

Architects: Studio mk27 (Marcio Kogan, Lair Reis)
Project team: Carlos Costa, Flavia Maritan, Laura Guedes, Mariana Simas, Oswaldo Pessano
Location: Catuçaba, San Paolo, Brasil
Project: november 2011
Completion: may 2016
Site area: 30.000 sqm
Built area: 309 sqm
Furniture: Prototyp&
Contractor: Eight Pharcon
Mep: Natural Works
Landscape design: Estelle Dugachard
Structure and wood frame: Carpinteria/Alan Dias
Window/door frames: Made
Main suppliers: Amata Florestal (wood)
Stones: Bellas artes
Thermo-acoustic insulation: Trisoft and celutrans
Solar panels, solar collectors and wind turbine: Windeo
Wooden panels, doors and furniture: Plancus
Stove: Weltevree
Wood burning stove: Victorello
Lamps: Lumini
Copper sinks and bathtubs: William Holland
Mineral paint: Solum
Eucalyptus wooden slats: Upm capital
Photos: © Fernando Guerra (fguerra@fernandoguerra.com)
www.studiomk27.com

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×