13-11-2007

MAP Architects. Deutsche Bundesbank. Chemnitz (Allemagne). 2004

Map studio (Francesco Magnani, Traudy Pelzel),

Allemagne,

Banques, Bureaux,

Vitre,

Le siège de la Deutsche Bundesbank, à Chemnitz, une petite ville de la Saxe, a une forme solide, compacte, carrée et essentielle mais un aspect précieux.



MAP Architects. Deutsche Bundesbank. Chemnitz (Allemagne). 2004 L'objectif des architectes a en effet ete celui de creer un edifice sobre mais qui puisse " s'alleger " en choisissant attentivement les materiaux utilises. Le corps est forme de deux blocs : un parallelepipede (plan :46x50 metres) de 10 metres de haut et un volume superpose dans la partie centrale.
Le revetement de la facade principale, constitue de dalles d'albatre entourees d'un profil en bronze, contraste avec cet element robuste et statique. Le resultat est une image irisee que ceux qui longent le parc au sein duquel se dresse l'edifice ne peuvent pas ne pas remarquer.
Il s'agit en effet du Parc en memoire des Victimes du Fascisme, pratiquement un bois avec des arbres seculaires ou la vegetation touffue ne laisse pas filtrer beaucoup de lumiere. C'est egalement pour cela que l'edifice de la Deutsche Bundesbank ressort avec toute sa richesse de lumiere et de reflets dans le paysage qui l'entoure. Son image change par ailleurs en fonction des conditions meteorologiques et de l'heure, en reverberant l'effet de la lumiere et de l'ombre sur la facade. Alors que le mur se laisse traverser durant la journee par la lumiere naturelle, il offre une image tres suggestive durant la nuit car la lumiere artificielle rend l'albatre encore plus vif et irise, en en exaltant les veines.
Les dalles, 256 en tout, sont dues a la stratification de trois cristaux, separes par une feuille d'albatre et par un matelas d'air. En construisant cette facade, les architectes voulaient creer un mur continu, sans supports intermediaires, afin de pouvoir beneficier de son image sur toute la longueur (18,70 metres), meme de l'interieur.
La solution est au contraire moins voyante pour les autres facades, avec un revetement en pierre claire. Les dalles, placees horizontalement, ne sont interrompues que par les fenetres.
L'entree se trouve sur la facade en albatre mais se distingue du reste par sa forme et sa couleur : elle se presente en effet comme un parallelepipede recouvert de bronze bruni qui depasse de la facade.
Le hall qui permet d'acceder aux bureaux par un grand escalier s'etend a l'interieur, le long de la facade en albatre. Le bois et l'ardoise en recouvrent les murs, tandis que le plafond de la reception est enrichi d'un ouvrage de Petr Kvicala : une suite de lignes fluides et sinueuses.

Laura Della Badia

GALLERY


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×