24-03-2016

Les sculptures de Pedro Léger Pereira photographiées par Fernando Guerra

Pedro Léger Pereira,

Fernando Guerra,

Lisbonne,

Exposition,

L'exposition distância(s) distance(s) de l'architecte et sculpteur Pedro Léger Pereira à la Galerie de la Faculté des Beaux-Arts de l'Université de Lisbonne s'est conclue le 4 mars. Les photographies de Fernando Guerra jouent avec l'observateur en restituant le sens de la recherche de Pedro Léger Pereira.



Les sculptures de Pedro Léger Pereira photographiées par Fernando Guerra

Pedro Léger Pereira explore la relation entre l'espace et le temps, et, si la quatrième dimension ne peut être mesurée au moyen des coordonnées cartésiennes, ce sont les photos de Fernando Guerra qui nous rendent l'essence du mouvement dans l'espace d'exposition de la Galerie de la Faculté des Beaux-Arts de l'Université de Lisbonne, où, jusqu'au 4 mars, a eu lieu l'exposition distância(s) distance(s) organisée par Jørgen Blitzner et José Esteves.

Avec ses sculptures en bois l'architecte-artiste enfreint les règles, ses œuvres sont des produits de recherches méticuleuses sur la distance, l'espace et le temps.

L'organisateur, Jørgen Blitzner définit les sculptures de Pedro Léger Pereira “comme structures spatiales” à qui les spectateurs donnent un sens selon leur propre position dans l'espace. Grâce à son objectif, le photographe Fernando Guerra nous offre l'image de l'œuvre, tel qu'elle apparaît à partir d'un point de vue précis, mais c'est alors que se présentent un contrechamp, une vision élargie ou rapprochée de celle-ci ou de l'ensemble, qui révèlent l'arcane et nous permettent de saisir la vraie nature géométrique de la sculpture.

(Agnese Bifulco)

Title: distância(s) distance(s)
curated by Jørgen Blitzner and José Esteves
Images courtesy of Pedro Léger Pereira photos by Fernando Guerra

www.pedrolegerpereira.pt