18-10-2005

Le cimetière de Finisterre en Galicie.
César Portela

César Portela,

Espagne,

Églises et cimetières,

L'idée à la base du projet
Cap Finisterre exige (au moins de ma part) un objet architectural qui soit une extension du paysage, qui se dissolve tranquillement dans la nature presque comme s'il n'existait pas. Comment peut-on appliquer ces conditions architecturales en planifiant un cimetière dans un tel lieu ?



Le cimetière de Finisterre en Galicie.<br> César Portela La proposition prévoit un cimetière fait de petites structures, regroupées le long d'un parcours préexistant qui suit la pente de la colline, sans clôtures - et avec l'étendue de la mer partout présente comme fond.
Le fait de renoncer aux espaces clos et d'éliminer les barrières et les murs implique qu'on n'y trouvera pas les références habituelles à un site particulier. Comment faire face à cette difficulté ? En utilisant d'autres références et en fixant d'autres limites, c'est-à-dire celles qui caractérisaient l'ancien lieu de sépulture celtique : la mer, le fleuve, la montagne et le ciel.

L'image du cimetière est celle d'un sentier qui traverse un groupe de maisons, un serpent qui rampe sur le flanc de la montagne jusqu'à la mer, en adaptant son allure aux variations subites du terrain. Les tombes, de grands tiroirs encastrés dans des blocs géométriques massifs, évoquent le long de son parcours les formes granitiques énormes disséminées sur les flancs des anciennes collines: certaines d'entre elles se sont arrêtées en bas de la pente, où le terrain est plat, alors que le vent et les vagues, implacables, cisèleront leur profil. Le projet imite la façon dont la nature produit ses architectures mais reflète également la forme adoptée par les habitants de cette terre pour produire les leurs.

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature