08-01-2003

Le chaos sublime de l'Agence spatiale italienne de Fuksas

Massimiliano Fuksas,

Milan, Rome,

Ville, Sports et bien-être, Bar,

Le nouveau siège de l'Agence spatiale italienne se dressera à Rome à côté du village olympique, dans une ancienne zone militaire abandonnée, non loin du futur Centre pour les Arts contemporains projeté par Zaha Adid.



Le chaos sublime de l'Agence spatiale italienne de Fuksas L'enveloppe, qui permet d'exhiber les flux de mouvement verticaux des personnes et surtout la forme libre et curviligne de la zone d'exposition, est un filtre translucide dans les tons du vert. La façade montre un immense écran à cristaux liquides qui est la réalisation la plus proche de l'idéal de mur interactif exprimé par Fuksas ....un mur transparent qui peut devenir complètement opaque ou complètement foncé et, dans ce cas, ne laisse même pas passer un fil de lumière. Il fonctionne à cristaux liquides et se modifie avec le passage de l'énergie.

Il peut éventuellement produire des images s'il est relié à un ordinateur. On pourrait théoriquement avoir un lieu complètement envahi par la lumière à différents moments, parce que le milieu autour est transparent; il peut juste après être dans la pénombre car il est entouré d'opacité; il peut pour finir y avoir une obscurité totale parce que la barrière ne laisse rien passer. Tout ceci non pas parce qu'il fait nuit ou jour dehors, parce que c'est l'après-midi, qu'il fait beau ou qu'il pleut mais parce que c'est l'homme qui décide comment agir.

L'architecture des vides, thème cher à Fuksas, renverse le rapport traditionnel entre conteneur et contenu ....Il s'agit de développer une enveloppe qui contienne les fonctions. Pas seulement une carrosserie contenant un moteur mais quelque chose qui représente les tensions et l'abandon d'une "ligne émotive".
C'est peut-être pour cette raison que les limites de ses derniers ouvrages se dématérialisent de plus en plus, en laissant apparaître des organismes architecturaux "vivants" divisés entre la raison et l'instinctivité, la légèreté et le caractère monumental. ....le projet de l'ASI, presque radical et divisé en trois portions identiques, oscille entre la simplicité extrême, la "masse critique" verte (qui colore les autres parties) et un espace vertical "dessiné" par la continuité d'une bande.

Flores Zanchi
Les citations sont tirées du livre "Caos Sublime" de Massimiliano Fuksas et Paolo Conti, ed. Rizzoli, Milan, 2001

GALLERY


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature