27-05-2020

Le cabinet Solo Arquitetos signe la Lake House

Solo Arquitectos,

Eduardo Macarios,

Alvorada do Sul, Brasil,

Ville,

Solo Arquitetos a réalisé en pleine nature, juste à côté du fleuve Paranapanema à Alvorada do Sul au Brésil, une superbe villa de villégiature. Maison indépendante avec piscine, l’habitation se compose de deux blocs distincts : l’un pour les moments de partage et l’autre pour les moments d’intimité. Le couple ayant commandé les travaux - deux cinquantenaires - a choisi de réutiliser pour la réalisation de l’enceinte de la maison les briques qui constituaient autrefois les murs de leur entreprise, symbole d’une vie de travail et désormais d’une vie de détente.



Le cabinet Solo Arquitetos signe la Lake House

Parmi les projets réalisés par les brésiliens Solo Arquitetos, on trouve, en pleine nature, une petite villa indépendante à la beauté rurale et équilibrée. Baptisé Lake House, l’ouvrage est situé à Alvorada do Sul, à la lisière du district de São Paulo et du district de Paranà, sur les berges du grand fleuve Paranapanema, qui, à cet endroit se divise en plusieurs vastes ramifications et se transforme plutôt en lac ou en lagune qu’en fleuve à proprement parler.

La parcelle sur laquelle se dresse la maison se caractérise par une forme rectangulaire allongée en légère pente négative depuis l’entrée jusqu’à la fin de la propriété, qui descend naturellement vers le fleuve. Structurellement, la villa repose sur deux blocs, eux aussi rectangulaires et rappelant la forme du terrain, non seulement disposés parallèlement l’un à l’autre mais également décalés à la fois en longueur et en hauteur afin d’accentuer le dynamisme et l’indépendance des deux zones du logement. Les blocs soulignent en effet les usages distincts des lieux : un espace pour la sociabilité et un espace pour les moments intimes ou plus simplement une pièce à vivre et une zone de couchage. Ces deux moitiés sont réunies par une passerelle surélevée en bois couverte par de grandes vitres.

Le projet épouse la pente naturelle du terrain, raison pour laquelle les fouilles des fondations, coulées en béton armé, ont été réduites à un minimum. Les travaux d’excavation ont permis de trouver de nombreuses roches orangées et rougeâtres, des couleurs chaudes omniprésentes dans la région. Ce matériau de construction est particulièrement intéressant, autant d’un point de vue économique qu’esthétique. Ces pierres ont ainsi été réutilisées sur place pour bâtir les murs d’enceinte entourant le « volume privé » qui accueille non seulement deux chambres d’amis mais aussi et surtout la chambre principale, spacieuse et aérée, qui occupe à elle seule la moitié du plan. Cette chambre représente, comme le soulignent les architectes, un véritable cadeau que les clients méritent après leurs dures années de labeur. La pièce est rendue unique, encore une fois, par la pente de la propriété qui a permis de créer un haut surplomb par rapport au terrain, un véritable balcon sans garde-corps, un belvédère devant lequel s’étendent la piscine, le jardin et plus loin les lagunes fluviales du Paranapanema. Une baie vitrée coulissante aussi haute que le mur et divisée en quatre sections permet de transformer la pièce en espace extérieur ou intérieur au gré des saisons et du climat.

Le deuxième volume composant la Lake House de Solo Arquitetos est quant à lui réservé à la sociabilité : il a en effet été conçu comme une sorte de noyau central reliant les chambres et la piscine. L’espace prend ici la forme d’une grande pièce ouverte spécialement pensée pour ne pas faire obstacle à la vue sur le fleuve. On y trouve le séjour, la cuisine et la salle à manger. Au-delà d’une fenêtre qui délimite l’intérieur, le bloc se poursuit avant de se transformer en grande véranda surélevée en bois. La toiture à un seul pan a été étudiée pour optimiser l’entrée de la lumière pendant la journée. La pièce a été intégralement agrémentée de meubles en bois massif, comme par exemple la grande table ou les fauteuils, très raffinés. Afin de créer une texture grunge et variée, les sols sont en béton travaillé et poli tandis que les murs - le détail qui rend le projet véritablement unique - sont entièrement réalisés à l’aide de briques rouges apparentes. Il ne s’agit pas de briques anonymes : ce sont celles de la maçonnerie de la petite usine appartenant aux clients où ils ont travaillé pendant des décennies. Accomplissant un geste hautement symbolique, écologique et romantique, le couple a souhaité démonter et conserver les murs témoins de leur labeur et de leurs sacrifices pour les rebâtir là où, dorénavant, ils souhaitent se reposer, s’adonner à leurs loisirs et, dans quelques années, passer leur retraite .

Comme le soulignent les architectes : « les pierres autour du volume privé ont été extraites du sol tandis que les briques utilisées pour le volume social proviennent de l’ancienne usine des propriétaires : ce qui autrefois constituait le cadre de leur travail, constitue aujourd’hui le cadre de leurs vacances. C’est ainsi que l’ouvrage établit un lien étroit autant avec le site qu’avec les propriétaires ». Ce processus de récupération, qui s’appelle l’upcycling en anglais ou le surcyclage en français, consiste à réutiliser un matériau jeté sans aucun besoin de le transformer. L’idée d’éviter des gaspillages et des frais inutiles se retrouve dans toutes les techniques de construction brésiliennes qui se basent sur les méthodes les plus simples et les plus traditionnelles de l’architecture : des fondations en béton et une structure en bois pour soutenir le toit.

Francesco Cibati

Location: Alvorada do Sul, Brasil
Site size: 3000 m2
Project size: 250 m2
Project: Solo Arquitetos
Project Team: Arthur Brizola, Franco Faust, Gabriel Schneider, João Gabriel Küster Cordeiro, Lucas Aguillera, Thiago Augustus, Victor Vilela
Completion date: 2018
Photographer: Eduardo Macarios


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature