18-02-2015

Le cabinet Dorte Mandrup Arkitekter signe la garderie de Råå en Suède

Dorte Mandrup Arkitekter,

© Adam Mørk,

Øresund,

Jardines de enfants, Ecole,

Bois,

Restructuration,

Le cabinet Dorte Mandrup Arkitekter s’est inspiré, sans tomber dans l’architecture langage vernaculaire, des maisons traditionnelles des pêcheurs du village de Råå. La garderie de Råå, construite sur la côte suédoise du détroit d’Øresund, est un bâtiment pour enfants conçu selon les principes, d’une part, du jeu créatif et, d’autre part, de l’habitation intégrée au paysage.



Le cabinet Dorte Mandrup Arkitekter signe la garderie de Råå en Suède

La garderie de Råå, conçue par le cabinet danois Dorte Mandrup Arkitekter, naît de l’observation du lieu comme premier chapitre de l'éducation des enfants. Dans cette garderie, Dorte Mandrup Arkitekter a reproduit avec créativité un aspect de l’histoire de Råå - autrefois village de pêcheurs sur la rive suédoise du détroit d’Øresund - en l’interprétant selon un langage architectural proche de nous et caractérisé par un grand dynamisme.
La nouvelle crèche se trouve à l’angle d'un bâtiment scolaire préexistant situé sur une langue de terre qui le sépare de la baie. C’est à cet endroit que se dressaient les refuges des pêcheurs, avec leur toit à deux pans et leur portail permettant d’abriter les barques : un horizon perdu qui appartient toutefois à la mémoire de tous ceux qui habitent et fréquentent cette localité.

Ce patrimoine culturel s’est transformé en opportunité de requalification de la zone de la baie grâce à la nouvelle architecture, qui reprend d'anciennes photos du bord de mer où les toits en pointe des abris, nichés les uns à côté des autres, se découpent sur l'horizon en formant une ligne en zigzag. Le plan de la garderie de Råå Day se compose ainsi de volumes simples clos, unis par des espaces libres et partagés, recouverts par une seule grande toiture. Bien que les quatre tympans évoquent la tradition vernaculaire, la structure, le revêtement des façades et toute la surface du toit, réalisés en vue de former une seule et même couverture de bois touchant le sol, modifient complètement le langage du projet. Le bâtiment semble sculpté dans un seul bloc, comme un objet à l’échelle architecturale créé à partir d’une modélisation en 3D. Cet élément est probablement celui qui resitue le mieux l'ouvrage à notre époque, qui rend sa perception si actuelle en l’éloignant définitivement de son modèle historique. L’ancien portail se transforme en grande fenêtre. La couverture en bois de robinier se distingue par de grandes ouvertures vitrées, deux tournées vers la mer et deux autres tournées vers l'intérieur et l'école tandis que quatre grandes lucarnes ont été aménagées dans les toits.

L’éclairage naturel et le rapport visuel avec le paysage constituent deux des thèmes clés du projet, tous deux indissociables des surfaces vitrées. Elles ont en effet été étudiées afin d’exploiter au maximum et durant toute l’année la lumière solaire disponible et pour que la nature, la baie et la vue qu'avaient les pêcheurs d’autrefois deviennent partie intégrante du vécu quotidien des enfants.
Les fenêtres et les lucarnes correspondent quant à elles aux quatre salles accueillant les groupes d’enfants. Ces espaces, disposés librement le long du plan de l’unique étage et délimités par des murs/bibliothèques, donnent sur les espaces communs qui dessinent un parcours de jeu vaste et multiforme. À l’intérieur, les tons du contreplaqué structurel, matériau utilisé pour réaliser tous les meubles et parois équipées réchauffent l’espace et contrastent avec le vert acide du sol en lino. Les bibliothèques de séparation encadrent des perspectives surprenantes entre les espaces tandis que les différentes inclinaisons du toit créent des lieux cachés et isolés qui incitent au jeu et au partage.


Le projet extérieur, qui prévoit une aire de jeu comprenant un bac à sable et des plantes autochtones, inclut aussi la grande toiture qui dessine un paysage artificiel sur lequel il est en partie possible de marcher grâce à deux escaliers spécialement intégrés pour satisfaire les envies des grimpeurs en herbe.

Mara Corradi

Projet : Dorte Mandrup Arkitekter
Maître d’ouvrage : Ville d’Helsingborg
Lieu : Kustgatan 1, 252 70 Råå, Skåne (Suède)
Projet des structures : Tyréns AB
Projet du paysage : Marklaget AB
Surface utile brute : 525 m²
Début du projet : 2008
Fin des travaux : 2013
Maître d’œuvre : Tyréns AB
Menuiserie en aluminium anodisé
Structure en châssis d’acier et bois
Sol en lino
Parois intérieures équipées en contreplaqué structurel(Kerto)
Revêtement extérieur en robinier provenant de Suède
Photographies : © Adam Mørk

http://www.dortemandrup.dk

Skåne’s Architecture Prize - 2014


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature