21-10-2015

Le cabinet ARTechnic architects réalise à Tokyo le Breeze, un complexe comprenant des unités résidentielles et un bureau

ARTechnic architects,

Nacasa & Partners inc.,

Setagaya, Tokyo,

Residences, Bureaux, Appartement,

ARTechnic architects a conçu dans le quartier résidentiel de Setagaya à Tokyo un complexe comprenant huit appartements et un bureau : le Breeze. Le cabinet a basé son projet sur deux concepts clé, l’intimité et la transparence.



Le cabinet ARTechnic architects réalise à Tokyo le Breeze, un complexe comprenant des unités résidentielles et un bureau

Le cabinet japonais ARTechnic architects a achevé en 2012 dans l’un des quartiers les plus prisés de Tokyo souvent considéré comme le cœur de la métropole - Setagaya - un complexe d’appartements : Breeze. L’idée d’ARTechnic architects était de construire un petit bâtiment résidentiel de luxe pouvant garantir l’intimité de ses habitants en les protégeant du va-et-vient de la ville. D’après le magazine Forbes, en 2013 Tokyo n’était devancé que par Hong Kong concernant le prix au m² des biens immobiliers de prestige. Breeze exprime l’urgence de l'intimité dans une ville où l'espace est devenu un bien de luxe.

La nécessité d’exploiter entièrement la longueur et la profondeur du site parfaitement rectangulaire situé au carrefour de deux rues a incité ARTechnic architects à détacher la surface latérale de son volume en la traitant comme un élément autonome auquel conférer dynamisme et identité architecturale. Le bloc compact imposé par les exigences de distribution et d’exploitation de l’espace devient plus léger en se déclinant dans une perspective qui met en valeur la profondeur grâce au double niveau de lecture de la surface en béton faisant écran à l’entrée des unités résidentielles.
La nécessité de prévoir des places de parking au rez-de-chaussée nord et est, là où le site côtoie les deux artères de la ville, réduit d’abord le plan avant qu’il ne s’élargisse au niveau des deux étages supérieurs, favorisant ainsi le dessin d’une forme plastique. L’émerveillement suscité par le bâtiment réside dans le fait que les parois massives en béton s'ouvrent vers le haut comme les pétales d'une fleur au soleil. Notez que nous ne nous serions pas permis cette métaphore poétique dans un pays autre que celui du « Soleil-Levant », toujours sensible à ces aspects. La diversité de ce « visage » par rapport à l’apparence de la façade sud, complètement vitrée et grande ouverte sur les jardins de l’habitation, est remarquable.


Les hautes surfaces en béton apparent cachent d’élégants escaliers en béton permettant d’accéder aux entrées indépendantes des résidences situées au premier et au deuxième étage. Le projet prévoit 8 unités résidentielles. Les 4 plus grandes occupent le deuxième et le troisième étage tandis que les 4 plus petites se trouvent au premier et au niveau mezzanine. L’unité B, située sur l’angle nord-est et comprenant au premier étage une habitation et un espace bureau doté d’une entrée indépendante fait exception à cette règle. De manière générale, il a été décidé de positionner les chambres côté nord de manière à ce que la zone jour, que l’on atteint en traversant un couloir de placards muraux conçus sur mesure (une pratique très courante dans la culture japonaise) bénéficie d'une vue complète sur le jardin. Comme nous venons de le dire, le projet de décoration d’intérieur est guidé par la recherche de la lumière et du rapport avec la végétation. Pour augmenter l'espace et l’éclairage naturel des unités situées au rez-de-chaussée et en mezzanine, les auteurs du projet - comme on peut le remarquer sur la vue en coupe - ont incliné le jardin suspendu du deuxième étage de manière à réaliser en dessous une zone jour sur deux hauteurs pouvant bénéficier de tous les avantages d’une exposition côté sud. Autre aspect intéressant, la perspective latérale caractérisée par une succession de terrasses et de jardins suspendus s’élançant vers le ciel, tout comme les écrans en béton des façades extérieures.

Mara Corradi

Architects: Kotaro Ide (ARTechnic architects)
Assistants : Ruri Mitsuyasu, Tatsuya Orito
Mechanical and Electrical design: Kotaro Ide, Ruri Mitsuyasu (ARTechnic architects)
Structural engineer: Naomi Kitayama (NAO)
Constructor: Hiroshi / Satohide
Client: Daizawa court
Location: Setagaya, Tokyo (Japan)
Structure in reinforced concrete
Foundation: Spread foundation
Site area: 915,84 sqm
Building area: 520,86 sqm
Total floor area: 1251,79 sqm
Process of work: January 2010 - June 2010
Construction period: January 2011 - June 2012
Roof: asphalt waterproofed concrete with polystyrene heat insulating boad t=60mm covered by concrete boad
Openings: steel and aluminum sash
Terrace flooring: reproduction wood panel
Ceiling and interior wall: concrete with paint finish, walnut plywood impregnated with urethane paint finish, wooden fibre cement board finish
Walls: exposed wood patterned concrete, fiber reinforced cement board with clear paint finish, exposed concrete, perforated board with clear finish
Floor: walnut flooring, concrete exposed-aggregate finish by washing with color paint finish, self-leveling cement finish by washing with color paint finish
Air conditioning systems: heating and cooling system / heat pump warm and cool air in-floor heating, electronic floor heating, air cooling heat pump air conditioner
Furniture: custom-made
Photos by: Nacasa & Partners Inc.

http://www.artechnic.jp


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×