10-01-2003

La bibliothèque d'Alexandrie en Egypte

Salle, Theatres, Bibliothèques, Bureaux, Musees,

Pierre, Bois,

Le 1° octobre 2001 ont été enfin ouvertes les portes de la nouvelle bibliothèque d'Alexandrie qui, après avoir été symbole mythique du savoir dans l'antiquité, se rematérialise en formes concrètes, après un fort volontarisme de l'Unesco, reprenant par sa position stratégique au coeur de la Méditerranée (sur la corniche, aux environs de l'université) son rôle dominant de phare de la connaissance dans le monde



La bibliothèque d'Alexandrie en Egypte Avec un financement considérable de la part de la communauté internationale, la volonté était de réaliser un complexe de dimensions extraordinaires pour relancer l'image d'Alexandrie comme elle était dans les songes qui guidèrent Ptolémée et Alexandre, croisement des cultures rassemblant beaucoup des esprits les plus illustres du passé, parmi lesquelles Callimaque, Théocrite, Euclide et Eratostène.

Le nouveau berceau du savoir universel prend les formes colossales d'un amphithéâtre sur sept niveaux, chacun étant dédié à différents groupes de disciplines dans lesquelles s'articule la conscience: philosophie, psychologie, religion, géographie et histoire au rez-de-chaussée, langage et rhétorique au second étage, art et architecture au troisième, nouveaux médias, journalisme, statistiques, économie, commerce et communications au quatrième, sciences sociales au cinquième, sciences naturelles et mathématiques au sixième, et enfin, au septième, les nouvelles technologies.

Et c'est justement dans ce dernier étage qu'est située l'immense salle de lecture, qui avec ses 3.500 places assises et 10.000 visiteurs par jour est la plus grande jamais réalisée.

L'empreinte futuriste qui la caractérise est le fruit du cabinet norvégien Snohetta-Hamza, auquel est dû le décor chaud et raffiné en bois scandinave et les solutions techniques, comme le système anti-réflecteur, le recyclage d'eau pour le lavages des vitres et le plan d'eau devant le bâtiment pour absorber l'évaporation saline.

Sont adjoints à la bibliothèque un centre de congrès et un planétarium, qui émerge de l'esplanade avec sa forme sphérique, en partie interrompue par la pyramide renversée où se situe le Musée des sciences; tout autour un long mur granitique souligne la vocation multiethnique de l'ensemble, par l'incision dans la pierre des caractères de tous les alphabets du monde.

Dans le toit s'articule une structure de systèmes télématiques qui gèrent une immense récolte de livres et documents mis en réseau et consultables par tous grâce à des systèmes sophistiqués de catalogisation et de recherche multilingue.

La multimédialité de toutes les fonctions dans la bibliothèque est garantie par des écrans et liaisons Internet à tous les étages, ainsi que par une structure de recherche high-tech qui reçoit des matériaux sur microfilm et cd-rom du monde entier.

En plus des nombreuses collections uniques sur les civilisations antiques et médiévales, la bibliothèque d'Alexandrie abrite de rarissimes trésors de la culture égyptienne et gréco-byzantine, et, dans l'intention de relancer l'image de la civilisation égyptienne dans le monde, a été instituée la bibliothèque virtuelle de la Méditerranée.

La bibliothèque sera officiellement inaugurée le 23 avril 2002, mais pour le moment il est possible à l'adresse http://www.bibalex.gov.eg d'effectuer une visite virtuelle dans ce colossal monument dédié à la culture de tous les temps, destiné à reprendre son rôle de phare illuminant la civilisation moderne.

Rosy Strati

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×