20-09-2017

José Adrião signe un complexe résidentiel à Praia do Estoril (Cap-Vert)

José Adrião,

Nuno Almendra,

Boa Vista,

complexe touristique,

Bien que construit seulement en partie, le complexe de 18 résidences de villégiature conçu par José Adrião Arquitectos à Praia do Estoril sur l’île de Boa Vista (Cap-Vert) affiche déjà ses traits distinctifs : des maisons avec cour, une couleur blanche dominante, une liaison directe et indirecte avec l’extérieur et un minimalisme linguistique.



José Adrião signe un complexe résidentiel à Praia do Estoril (Cap-Vert)
L’architecture de José Adrião qui a récemment conçu un complexe de 18 résidences sur l’île de Boa Vista dans l’archipel du Cap-Vert est profondément marquée par l’influence des grands maîtres portugais. Colonie portugaise jusqu’en 1975, l’empreinte du pays est encore très forte, notamment dans les aspects architecturaux des bâtiments, comme les maisons de pêcheurs encore très présentes au Cap-Vert.
Les maisons conçues par José Adrião se trouvent au sud du plus grand centre urbain de Boa Vista, Sal-Rei, le long d’une vaste et magnifique plage peu peuplée et peu fréquentée. L’objectif était d’ailleurs de construire une petite unité de maisons de vacances en bord de mer surgissant du contexte tout en semblant directement en émaner. C’est la raison pour laquelle le blanc a été choisi comme unique couleur des murs, aussi bien intérieurs qu’extérieurs ; le blanc de la tradition maritime, mais ponctué de couleurs vives, comme le bleu que José Adrião a adopté pour les battants des portes et des petites fenêtres dans le respect d’une tradition portugaise que l’on retrouve encore dans les maisons de l’île. Un autre choix dérivant directement de l’architecture portugaise est celui des maisons avec cour s’élevant sur deux étages pour que le rez-de-chaussée soit non seulement à l’abri du soleil aveuglant mais aussi du vent et de la pluie grâce au porche et aux enceintes élevées sur les trois côtés. La coexistence de frontières et de grandes ouvertures à la fois au sol et au premier étage pour regarder la mer permet de maintenir l’ambivalence entre quête d’intimité et poussée vers l’extérieur, entre fermeture, protection et élan perspectif.
Le complexe n’est pas encore terminé mais la volonté de l’architecte peut être déduite des plans et de l’observation de la moitié construite : l’ouvrage se distingue en effet à l’intérieur par une trame géométrique nettement coupée en 4 par les parcours axiaux qui mènent des dunes à la plage. Dans la mesure où les plans suivent la courbe de la plage, chaque zone est différente, aussi bien en termes de dimension que de décomposition des surfaces d’habitation. Les escaliers des bâtiments en revanche sont identiques et leur taille moyenne correspond à la hauteur des constructions locales d’origine. Le jeu volumétrique faisant alterner vides et pleins confère un grand dynamisme aux façades tout en préservant l’idée d’un noyau résidentiel spontané.
Orientées de manière différente, les résidences comprennent un espace semi-public au rez-de-chaussée, avec séjour, bassin en plein air dans la cour, jardin agrémenté de plantes locales et une cour plus petite pourvue d’une deuxième entrée menant à la partie privée : 2 ou 3 chambres à coucher avec sanitaires à l’étage supérieur. De larges baies vitrées coulissantes sont présentes dans tout l’espace à vivre. Elles l’ouvrent ainsi sur les cours qui deviennent à leur tour des filtres vis-à-vis de l’extérieur chaque fois que la grande porte bleue est ouverte ou fermée.
Ce travail de José Adrião présente indiscutablement des constantes de l’architecture portugaise de ces dernières décennies, de la simplification linguistique au dialogue avec les spécificités du lieu en passant par la sobriété de la géométrie et l’utilisation du blanc comme matérialisation de la lumière, tout ceci sans jamais céder à l’autocélébration.

Mara Corradi

Architects: José Adrião Arquitectos
Client: Private
Location: Praia do Estoril, Boavista Island, Cape Verde.
Structural design: MB - Engenharia
Gross useable floor space: 2300 sqm
Lot size: variable
Start of work: 2013
Completion of work: 2015
Structure in concrete
Facades in concrete and concrete block
Indoor surfaces: white plaster
Outdoor surfaces. white plaster
Floors: concrete screed
Photographs: © Nuno Almendra
www.joseadriao.com

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×