17-08-2010

Jensen & Skodvin : hôtel Landscape en Norvège

Jensen & Skodvin,

Norvège,

Temps libre, Hotel,

Bois, Vitre,

Les petites unités résidentielles non loin des cascades de Gudbrandsjuvet en Norvège montrent comment l’architecture peut permettre de jouir d’un lieu et de l’utiliser en minimisant son incidence sur le paysage.



Jensen & Skodvin : hôtel Landscape en Norvège Le projet de sept unités minimales donnant sur une nature verdoyante, dessinées par l’étude d’architectes Jensen & Skodvin, est la dernièreréalisation d’un complexe de services touristiques, l’hôtel Landscape à Åndalsnes en Norvège. Situées le long du parcours du fleuve Valldøla, elles se trouvent sur la même rive mais le dessin et l’orientation des plans, avec les ouvertures et les cônes visuels, ont été étudiés de façon à ce qu’il soit impossible d’une chambre de voir directement les autres. En un certain sens, bien qu’il s’agisse d’un petit groupe de résidences qui préserve la sécurité des clients en évitant l’isolation complète, ce projet est un hymne à la solitude et à la contemplation, qui satisfait la demande d’un nouveau tourisme en mesure de remplacer celui de masse.
Conçus pour des séjours brefs, à passer en pêchant dans le fleuve ou simplement en se reposant, ces studios avec salle de bains de 25 m² chacun ne disposent que du strict nécessaire. L’ameublement ne fait vraiment aucune concession à la mode ni au luxe mais a été choisi pour « s’éclipser » face au tableau naturel saisissant, qui entre par les baies vitrées sur toute la hauteur comme s’il faisait partie intégrante de l’architecture.
Chaque unité est soulevée du sol avec un système de pilotis de petit diamètre (4 cm) ancrés dans la roche, sans toutefois détruire le sol, comme c’est le cas pour les constructions standard avec des fondations, en préservant ainsi la végétation existante. Ce type de structure favorise le plan libre, qui n’est pas conditionné par les dénivellations du terrain. Les murs sont constitués de panneaux de pin, protégés à l’extérieur par un traitement avec du sulfate de fer, qui en atténue la couleur naturelle, et à l’intérieur par du mordant. Un ou deux grands murs de verre, qui font « entrer » le paysage, interrompent ceux en bois. Les façades, toutes différentes, ont été obtenues grâce à la disposition des parois et des ouvertures qui empêchent aux clients de voir les unités voisines et les plongent complètement dans cette parfaite communion avec la nature. Le bois des murs annule la distance entre l’intérieur et l’extérieur et l’effet réfléchissant sur les baies vitrées multiplie les images de la forêt, en dissimulant complètement l’architecture dans le paysage.
Le fleuve Valldøla coule le long d’une gorge profonde creusée dans la roche, dont l’érosion perpétuelle a formé une falaise suggestive qui se termine avec les cascades de Gudbrandsjuvet, célèbres dans toute la Norvège. En automne, une grande masse d’eau s’écoule des glaciers avec un grondement qui résonne dans toute la vallée. Vu la grande affluence de touristes, un projet de valorisation du patrimoine naturel avec des plate-formes d’observation, des ponts, un centre de services et l’hôtel panoramique d’Åndalsnes a été confié en 2003 à l’étude Jensen & Skodvin.

di Mara Corradi

Projet architectural et du paysage: Jensen & Skodvin Arkitektkontor as (Jan Olav Jensen, Børre Skodvin con Torunn Golberg, Helge Lunder, Torstein Koch; Thomas Knigge)
Projet des structures: Finn Erik Nilsen
Commettant : un particulier
Lieu : Gudbrandsjuvet, Norvège
Surface de chaque unité d’habitation : 25 mq
Date de début du projet : 2003
Date de fin des travaux : 2008
Façades en verre: Norske Metallfasader AS
Revêtements en pin: Martinsons Tre AS
Photos: Jensen & Skodvin Arkitektkontor

www.jsa.no

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×