12-11-2019

Jean-Pierre Lott Architecte Villa Troglodyte Monaco

Jean-Pierre Lott,

Loïc Thebaud,

Monaco,

Ville,

Le cabinet Jean-Pierre Lott Architecte a récemment signé un projet intéressant à Monaco. Il s’agit d’une résidence privée, la Villa Troglodyte, qui, de par son emplacement unique et insolite, a posé des problèmes importants aux architectes, leur permettant d’explorer et d’analyser le rapport de l’homme à la nature et de la nature à la culture.



Jean-Pierre Lott Architecte Villa Troglodyte Monaco

Dans la Principauté de Monaco, le cabinet parisien Jean-Pierre Lott Architecte a réalisé une résidence privée insolite, la Villa Troglodyte. Les architectes sont intervenus dans un environnement urbain très dense avec un projet très atypique mais de hautes performances. En exploitant les énergies naturelles renouvelables, comme la géothermie et l’énergie solaire, en récupérant l’eau de pluie et en utilisant des matériaux naturels, recyclables ou de provenance régionale, la Villa Troglodyte respecte les enjeux environnementaux actuels comme en témoignent les importantes certifications environnementales obtenues : niveau OR pour le Bâtiments Durables Méditerranéens et niveau « Excellent » pour la certification anglo-saxonne BREEAM.

Le projet complexe de la Villa Troglodyte est devenu un véritable laboratoire environnemental pour maîtriser l’empreinte carbone de l’édifice, en utilisant des produits et en adoptant des solutions techniques performantes en termes d’efficacité énergétique.
Cet édifice constitue également un laboratoire important d’un point de vue architectural, car il a permis aux architectes de traiter un sujet toujours d’actualité : le rapport de l’homme à la nature et de la nature à la culture.
Le projet repose sur la question fondamentale suivante : « Comment installer une maison dans un rocher, un paysage, sans l’altérer, en respectant ses volumes, ses failles et sa végétation ? ». Les architectes ont littéralement décidé de faire entrer la maison dans le paysage pour conserver le caractère naturel et la force visuelle et matérielle de la roche, tout en garantissant un grand confort intérieur.

Le projet n’est donc pas réalisé « par la construction », mais à l’envers : il est sculpté dans la masse. L’espace est obtenu par évidement du rocher, il est donc construit en creusant dans la roche et en exploitant ses failles naturelles. Par exemple, on entre dans la maison par une faille dans le rocher. Une passerelle donne ensuite accès à une grande salle surplombant la piscine. L’idée de la grotte est explicitement évoquée par le parcours, les parois rocheuses et la présence de l’eau, qui contenue par les formes courbes de la piscine rappelle un lac souterrain. L’eau reflète la lumière naturelle qui filtre par la grande faille, les fenêtres et les garde-corps vitrés des étages supérieurs. Le vide apparaît comme une grande faille de la roche qui se développe à l’intérieur, sur toute la hauteur de la maison jusqu’au puits de lumière, reliant visuellement et physiquement les cinq étages. Cet espace vide offre une perspective très particulière qui permet de saisir le parcours reliant toutes les pièces de la maison. L’escalier et l’ascenseur vitré, qui s’installent dans la faille, permettent d’accéder aux étages supérieurs où se situent le séjour et les chambres ainsi que d’autres espaces de service. Toutes les pièces disposent de fenêtres ou de terrasses s’inscrivant dans le dessin général du rocher et ont une taille adaptée aux différentes fonctions. De l’extérieur, le rocher semble parfaitement naturel, alors qu’en réalité seul le rez-de-chaussée est naturel. En effet, dans les niveaux supérieurs, le rocher est recomposé avec une structure et une texture identique au rocher existant. Le travail des architectes dans le paysage est accompli et parfait. Le rocher n’est pas perçu comme le revêtement de murs construits, mais il reflète vraiment toutes les caractéristiques, les failles et les cavités naturelles, et il a même été colonisé par des espèces végétales et animales locales.

(Agnese Bifulco)

Client: JB Pastor & Fils
Project management
Architects: Jean-Pierre Lott, Atelier Raymond www.jplott.fr
Landscape architect: Atelier Jacqueline Osty & Associés
Structure: E&G
M&E Engineer: Somibat
Electricity: JB Pastor & Fils Électricité
High Environmental Quality: Oasiis
Building company: JB Pastor & Fils
Name of the project: Villa Troglodyte
Program: Private housing
Surface: 500 m² (5381,96 sq ft)
Calendar: Delivery 2019
Photo credits: © Loïc Thebaud


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×