26-04-2007

Jean Nouvel, The Hotel, Lucerne

Jean Nouvel,

Suisse, Lucerna,

Hotel,

Localité: Sempacherstrasse 14, CH-6002 Lucerne (CH)
Fonction: hôtellerie
Catégorie: 5 étoiles de luxe
Concepteur: Jean Nouvel
Acquéreur: Urs Karli
Project manager: D.Laurent, M.Raasch, AJN, Paris
BAM BOU Restaurant design consultant: Thomas Bricchi, Zurich
Color concept: Alain Bony, Paris
Durée de construction: 2 ans
Inauguration: 7 Avril 2000
Coût de la construction: 8 millions de Francs suisses ( 5.1 millions d' Euros)
Chambres: 25, dont: 10 suites de luxe avec patio privé en bambou, 5 corner junior suites avec vue sur le parc sur les deux côtés, 10 studios de luxe avec vue sur le parc
BAM BOU restaurant: 70 couverts
THE LOUNGE bar: 50 couverts
Année de construction du bâtiment:1907
Fonctions précédentes du batiment: école hôtelière, refuge, bureaux, école fémimine, appartements résidentiels.
Matériaux: plaques verticales en bois et plaques horizontales en acier inoxydable.
Thèmes des projections sur les plafonds: 25 films différents, parmi lesquels DANGEROUS LIAISONS de S. Frears, THE SHELTERING SKY de B. Bertolucci, THE PILLOW BOOK de P. Greenaway, MATADOR de P. Almodovar, THE END OF VIOLENCE de W. Wenders, CASANOVA de F.Fellini, QUERELLE de R.W.Fassbinder, WHEN NIGHT IS FALLING de P.Rozemas.



Jean Nouvel, The Hotel, Lucerne Dans la restauration, visant à le transformer en hôtel, d'un immeuble suisse du début du siècle, J. Nouvel choisit une singulière inspiration : chaque suite est en effet consacrée à un de ses films préférés, duquel elle s'inspire pour les couleurs et le décor.
The Hotel est situé dans un immeuble de sept étages, construit à la fin du XIX° siècle dans le centre de Lucerne, non loin de Culture and Convention Centre (KKL), conçu encore par Nouvel, du lac et des principaux monuments de la ville. L'immeuble, qui dispose d'un splendide parc, n'a subi aucune défiguration extérieure, mais il a été entièrement reconçu en son intérieur, et ce en raison également du fait que le changement fréquent de ses fonctions, subi au cours du temps, en avait désormais rendu illisible la distribution originelle.
Comme toujours avec Nouvel, cette intervention également se distingue par l'audace d'expression et par la réinterprétation, absolument originelle et contemporaine, des leçons du passé.
L'intuition fondamentale du projet est double: d'une part, Nouvel met en discussion le concept d'extérieur et d'intérieur du bâtiment, de l'autre il en réinterprète la mémoire en confiant à un artifice - la projection d'images cinématographiques - cet ennoblissement esthétique et social qui, par le passé, aurait été octroyé à des stucs et à des fresques.
En effet, à la différence des autres hôtels de luxe, qui insistent d'une manière nostalgique sur l'ameublement et les couleurs "en style", The Hotel vise à conquérir une clientèle moderne et trendy, la fascinant par la séduction impossible à atteindre de l'imaginaire cinématographique.

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature