27-11-2013

JDS (Julien De Smedt architects): bord de mer de Kalvebod Brygge à Copenhague

Julien De Smedt JDS,

Copenhague, Danemark,

Sports et bien-être, Front de mer, Urban Architecture,

Ciment,

Restructuration,

Julien De Smedt architects est au centre d'un groupe de concepteurs qui a réalisé une autre intervention urbaine importante après celle d'Islands Brygge Park à Copenhague en 2003. L'autre rive du canal est aujourd'hui requalifiée grâce à un parcours sur l’eau qui accueille des activités sportives et des événements à ciel ouvert. Le but est de reconnecter le centre ville à son port, en revitalisant une zone industrielle historique.



JDS (Julien De Smedt architects): bord de mer de Kalvebod Brygge à Copenhague

Kalvebod waves est un parcours piéton donnant directement sur le bord de mer de Copenhague. Le projet de requalification de cette zone, qui a commencé par un concours public en 2008, a été confié au groupe de concepteurs formé par KLAR, JDS (Julien De Smedt architects) Niras, Sloth Møller. L’œuvre poursuit idéalement la célèbre intervention sur l'autre rive du canal, le parc d'Islands Brygge, réalisé il y a une dizaine d'années par le cabinet PLOT, qui s'est ensuite séparé en deux signatures très connues de l’architecture JDS et BIG (Bjarke Ingels). Avec l’expérience acquise dans ce secteur, le cabinet Julien De Smedt architects a eu la possibilité de transformer une portion de côte à vocation industrielle en un lieu de divertissement, très fréquenté aussi bien par les habitants de la capitale que par les touristes pendant les journées les plus chaudes de l’année.

Près des “vagues de Kalvebod”, le nouveau nom de cette zone, ont été dessinées de longues passerelles sur la mer, qui accueillent des espaces de halte d'où l'on peut admirer la vue, avec des points qui prennent de la hauteur pour dominer des espaces fermés destinés à différentes sortes d'activités aquatiques. Comme l’Islands Brygge Park, en effet, cette autre rive du canal a elle aussi une vocation au divertissement qui attire du public simplement pour se baigner, pour profiter du soleil ou admirer la vue sur le canal depuis les bancs, mais aussi pour pratiquer des activités sportives comme le kayak. La progression sinueuse des bancs de Kalvebod waves a pour but de diversifier la fonctionnalité de cette zone, en offrant également des endroits couverts comme celui qui accueille le club de canoë.

La structure en béton coulé en place et en acier Corten du quai, partiellement recouvert de bois de pin, s'étire sur l’eau en dessinant un nouveau chemin urbain à la surface de l’eau, qui, par endroits, prend de la hauteur pour proposer différentes vues sur le canal. Le revêtement de sol offre des moments de transit et des moments de halte où sont réalisées des terrasses sur lesquelles s'allonger au soleil de façon informelle.

La clé conceptuelle qui est à la base est la suivante: la liberté avec laquelle le crayon des concepteurs a développé la planimétrie de la zone, en la détachant de la rive pour l'amener sur le canal, a su communiquer la liberté d'utilisation de la part du public, en faisant naître de nombreuses activités spontanées et en en faisant un lieu idéal pour l’organisation d'événements à ciel ouvert.


Le projet réalisé par JDS et par les autres membres du groupe résout la contrainte principale de cette zone, l’ombre projetée par les imposants édifices industriels et du tertiaire qui se dressent sur la rive de Kalvebod Brygge. Après avoir étudié la progression des ombres sur l’eau dans la journée et tout au long de l’année, les concepteurs ont tracé un parcours qui contourne les zones ombragées afin de les éviter, ce qui permet de faire en sorte que les deux grandes places, cœur de l’intervention, soient toujours en plein soleil. Par les espaces ouverts entre les édifices riverains, on accède aux deux places flottantes qui sont reliées par une longue passerelle suspendue entre les bassins créés artificiellement et le canal.

Un seul regret concerne le projet des infrastructures de liaison entre cette zone, l’Islands Brygge park, et le centre ville, qui, pour des raisons de coûts, a été abandonné.

Mara Corradi

Projet: KLAR, JDS (Julien De Smedt architects) Niras, Sloth Møller
Client: Copenhagen Municipality, Lokale og Anlægsfonden
Lieu: Kalvebod Brygge, Copenhague (Danemark)
Superficie du lot: 4000 m²
Concours: 2008
Début du Projet: 2008
Fin des travaux: 2013
Structure en acier Corten, béton coulé en place et bois lasuré
Sol en pin non traité
Photographies: (c) Henning Stuben, JDS, KLAR Architects, Ursula Bach

jdsa.eu


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×