27-07-2006

Hôtel Burj al Arab, Thomas Wills Wright. Dubaï. 1999

Thomas Wills Wright,

Dubai,

Hotel, Gratte-ciel,

Métallurgique, Vitre,

Il s'agit en quelque sorte de l'hôtel des records car c'est le plus haut (321 m), le plus luxueux (7 étoiles) et naturellement un des plus chers du monde: « Burj Al Arab » est la « Tour arabe » construite au milieu de la mer, dans la zone du Golfe persique célèbre pour ses édifices futuristes et spectaculaires, surtout à usage touristique.



Hôtel Burj al Arab, Thomas Wills Wright. Dubaï. 1999 Le client entre dans l'hotel en parcourant un ponton lui permettant d'acceder au hall obtenu entre les parois d'un aquarium artificiel. Au centre de ce hall, de plus de 180 metres de haut, une fontaine lance une grande gerbe d'eau en l'air a une trentaine de metres toutes les demi-heures. Du marbre de valeur, des murs recouverts d'or a 22 carats et des soies precieuses ornent par ailleurs ces espaces.
Les 202 chambres de l'hotel sont en realite des suites, dont la plus petite a une surface de 170 m? ; les finitions sont tres riches : surtout du marbre bresilien et italien et de l'or.
De grandes baies vitrees permettent d'avoir une vue splendide sur la mer.L'ameublement, somptueux et d'une elegance raffinee, et les solutions a la pointe de la technologie ne passent pas inapercus.
Toutes les chambres sont en effet prevues avec une television interactive au plasma, une camera Web, un ordinateur et une connexion a Internet ; ce n'est pas tout : chaque mecanisme, de l'ouverture des fenetres a celle des portes et des rideaux peut etre gere par une telecommande de n'importe quel coin de la piece.

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×