20-08-2002

Herzog & De Meuron, Dominus Winery, California

Florence, États-Unis,

Le paysage, Ville, Entreprises, Sports et bien-être, Bureaux,

Pierre, Vitre,

Architectes: Herzog & De Meuron Architekten
Commettant: Christian Moueix et Cherise Chen-Moueix
Localisation: Yountville, Napa Valley, California, USA
Destination d'usage: Entreprise vinicole
Année du projet: 1995
Année de construction: 1996-98
Coût: $ 5.400.000
Superficie utile: 4.100 mq



Herzog & De Meuron, Dominus Winery, California H&DeM expliquent: "Notre usage des cages peut être décrit comme une espèce de panier en pierre à différents degrés de transparence, plus semblables à une peau qu'à une maçonnerie traditionnelle".
Le choix linguistique d'un extérieur comme enveloppe ou "peau informative", typique de l'architecture contemporaine, est assez fréquent chez les deux architectes suisses qui s'en servent pour créer une sorte d'"effet spécial" d'une grande originalité et économie.
Dans le SUVA Building le module-base de la façade est construit par des panneaux en trois types de vitrage différents - à selon des fonctions recouvertes à l'intérieur -, tandis que pour la Tour de signalisation 4 l'édifice est strictement enveloppé dans une sorte de bande en cuivre, qui lui donne l'apparence d'une cage de Faraday.
Dans le dépôt Ricola, en revanche, la bande est constituée de panneaux translucides en polycarbonate, avec le logo de l'entreprise. L'effet final est toujours celui de la transparence que permet de lire - comme pour certaines architectures de Kazhuo Sejima - l'intérieur de l'édifice, comme à travers une sorte de filigrane.
Cet effet, chez la Dominus Winery, est obtenu à l'intérieur de l'édifice.
La lumière qui passe à travers les blocs dessine des textures imprévues qui changent selon des conditions extérieures et selon des pierres. L'effet absolument inédit est celui d'un charmant brise-soleil, redoublé par les vitrages dans la zone des bureaux. Les "coupures", par contre, faites dans la masse fortement massive de la construction, qui correspondent aux accès carrossable, permettent le rattachement au reposant passage collinaire qui se trouve à son dos.
La présence de ces énormes "fenêtres" apparente sans aucun doute le projet de la Winery à celui pour la New Tate, mais renvoie bizarrement à des opérations analogues de l'architecture ancienne, comme par exemple celle de Vasari pour le Ponte Vecchio de Florence ou pour les loges de Castiglion Fiorentino.
Le langage reste, en tous cas, rationaliste: le volume courageusement allongé et monolithique, le profil net et rigoureux des ouvertures, la clarté fonctionnelle du plan, résolu en un seul et élégant rectangle, renvoient avec évidence à des expériences analogues. Par contre, le mécanisme de la répétition des composantes (dans ce cas les cages avec les blocs) n'arrive pas à empêcher l'expérimentation formelle qui a souvent permis à H&DeM de définir ainsi leur propre architecture: "la force de nos édifices est dans l'immédiat, dans l'impact viscéral qu'ils donnent au visitateur".
Dans le cadre de ce continu crossing entre mémoire et invention qui constituent la caractéristique la plus saillante de leur style.

ELENA FRANZOIA

HERZOG & DE MEURON ARCHITEKTEN
Rheinschanze, 6
4056 Basel
Switzerland
tel. +41. 61.385.5757
fax +41.61.385.5758
e-mail: hdmarch@access.ch

Links:

www.archinfo.it
www.greatbuildings.com/architects
www.architectureweek.com

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature