28-01-2015

Henning Larsen Architects réalise le nouveau musée Moesgaard à Aarhus

Henning Larsen Architects,

Musees,

Design,

Ciment, Bois,

Le musée Moesgaard d’Aarhus (Danemark) et sa collection de vestiges archéologiques et ethnographiques disposent d’un nouveau siège signé Henning Larsen Architects. S’inspirant des travaux de fouilles archéologiques, l’intervention d’Henning Larsen Architects « soulève » la toiture verte du nouveau musée Moesgaard par rapport au terrain de manière à cacher l’ouvrage sous la pelouse sans altérer le paysage.



Le pari d’Henning Larsen Architects pour le nouveau musée Moesgaard était de réaliser un ouvrage se confondant avec le contexte et respectant parfaitement l’équilibre paysager des collines donnant sur la baie d’Aarhus (Danemark).
La collection archéologique et ethnographique du musée, comprenant des vestiges préhistoriques danois uniques, était auparavant exposée dans l’ancienne villa attenante de Moesgård mais, comme le soulignent les curateurs eux-mêmes, ses possibilités d'exposition étaient limitées en raison de la vétusté des locaux. Le projet du nouveau musée Moesgaard Museum a débuté dès 1996, avec un concours sur invitation de la direction, effrayée par l’éventuelle construction d’un bâtiment invasif sur un territoire comme celui d'Aarhus où les vertes collines du Skade descendent vers la baie sans aucun autre ouvrage ni obstacle susceptibles d’interrompre la contemplation du paysage.

Dans la mesure où justement il « élimine » presque totalement la présence et l’impact du nouveau bâtiment en faisant émerger l’ouvrage du terrain sans l’imposer comme une nouvelle construction, le concept proposé par Henning Larsen Architects surprend et dépasse tous les autres. Le projet du musée, qui évoque explicitement les fouilles archéologiques, commence par la couverture, un toit jardin incliné par rapport au terrain qui naît au niveau du sol avant de s'élever jusqu’à 21 mètres de hauteur. Une grande partie du territoire occupé est ainsi restituée aux visiteurs du musée qui peuvent y accéder pour se promener, profiter du plein air, faire des pique-niques, admirer le panorama, etc. Les locaux intérieurs s’organisent sur trois étages, reliés par un grand escalier qui se pose comme acteur principal de l’espace et comme point de référence de la répartition des parcours.

La pelouse, sur laquelle l’on peut marcher, s’interrompt à plusieurs endroits pour créer des traits d’union entre l’intérieur et l’extérieur, entre les salles d’exposition et le contexte environnant qui recherche et privilégie constamment la contemplation du paysage. Le premier étage accueille l'entrée principale qui permet d’accéder à la billetterie, aux services et à l'espace de restauration, qui se poursuit également à l’extérieur.

La structure est réalisée en béton, utilisé pour ainsi dire - si vous me permettez l’expression - « à la nordique », à savoir non pas sculpté de manière brutale avec une autosatisfaction expressionniste mais au contraire selon une nécessité qui ne cherche ni à se cacher ni à se célébrer elle-même. La présence de béton est en effet dominée par la nature extérieure et atténuée à l’intérieur par l’utilisation de bois, de cuir, de tissus et de couleurs.


Le musée Moesgaard est un projet à 360° dans lequel les architectes se sont occupés de la construction du bâtiment ainsi que de l’intégrité de la conception de la décoration d’intérieur, depuis les salles d’exposition jusqu’aux espaces complémentaires en passant par la signalétique et le logo. Ils ont en effet créé pour l’occasion le sigle MOMU : quatre lettres universellement prononçables, à l’image d’un projet pensé pour tous. C’est justement en partant des personnes et de leurs exigences que les créateurs ont développé le concept de ce musée oscillant entre culture et divertissement, comme l'illustre symboliquement la vaste pelouse. Ce n’est pas un hasard si le premier instinct des visiteurs - enfants comme adultes - est de grimper sur le sommet de la couverture afin d’admirer la baie et les collines.

Mara Corradi

Projet : Henning Larsen Architects
Chefs de projet : Louis Becker (Responsible Partner), Niels Edeltoft (Project Manager), Troels Troelsen (Design Responsible, Competition Phase), Elizabeth Ø. Balsborg (Architect and Design Manager), Collaborateurs : Christian Andresen, Karima Andersen, Birte Bæk, Carsten Fisher, Gitte Edelgren, Greta Lillienau, Hans Vogel, Henrik Vuust, Irma Persson Käll, Louise Bay Poulsen, Johnny Holm Jensen, Julie Daugaard Jensen, Lars Harup, Lars krog Hansen, Magnus Folmer Hansen, Mai Svanholt, Maja Aasted, Martha Lewis, Matthias Lehr, Peter Koch, Sarah Kübler, Stefan Ernst Jense, Marie Louise Mangor
Maître d’ouvrage : Musée Moesgaard
Lieu : Aarhus (Danemark)
Projet des structures : Cowi
Projet paysager : Kristine Jensens Tegnestue
Surface utile brute : 16000 m²
Concours sur invitation
Début du projet : 1996
Fin des travaux : 2014
Maître d’œuvre : MT Højgaard and Lindpro
Toit-jardin
Structure en béton
Parois intérieures revêtues de bois
Sols en bois
Meubles et signalétique : conçus sur mesure
Photographies : © Jan Kofod Winther, Jens Lindhe, Martin Schubert

www.henninglarsen.com
www.moesgaardmuseum.dk

http://issuu.com/henninglarsenarchitects/docs/moesgaard_museum_magazine_web

http://vimeo.com/110785576


GALLERY


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×