15-01-2008

GOLFO GABELLA-Lake Resort. Maccagno (Lac Majeur)
Maurizio Salvato et Simone Micheli. 2007

Maurizio Salvato, Simone Micheli,

Lago Maggiore,

Residences, Sports et bien-être,

Pierre, Vitre,

Scénario naturel, innovation technologique et design italien ; ce sont les bases du " Golfo Gabella-Lake Resort ", un nouveau complexe immobilier qui occupe un espace splendide sur la rive lombarde du lac Majeur.



GOLFO GABELLA-Lake Resort. Maccagno (Lac Majeur)<br /> Maurizio Salvato et Simone Micheli. 2007
La zone degustation et celle du restaurant presentent une serie de solutions formelles significative. Le sol, qui simule un grand parquet, est en " beola ", tandis que les murs sont presque tous en maconnerie face a vue decapee blanc,
alternes a d'autres recouverts d'enduit brut, toujours decape blanc. Les plafonds en placoplatre peints en blanc evoquent les anciennes voutes de la Renaissance, toutefois modifiees par la presence de trous arrondis contenant, a l'interieur, des fonds de bois noir.
Ces derniers rappellent directement l'ameublement, notamment les tables aux plateaux en bois noir, avec des pieds en fer argente, et les chaises dont la structure est en metal laque couleur argent et l'assise rembourree en cuir artificiel noir. De grands miroirs perfores a la forme legerement arrondie, d'ou sortent des rayons de lumiere bleue qui se projettent sur les murs blancs, sont pendus aux murs.
Une porte vitree coulissante, avec des motifs a l'acide aux formes arrondies, divise la zone restaurant de celle reservee au bar : il s'agit d'une separation diffuse. Le bar, qui s'etend en longueur sur 70 m?, presente des solutions en mesure d'exalter le caractere sensoriel des elements.
Les murs sont ici aussi en maconnerie face a vue decapee blanc et le sol en beola ; le verre transparent et le verre glace rehaussent la blancheur de l'ensemble. Un comptoir d'appui en verre transparent au centre divise delicatement l'espace. Des lampes a DELs blanches sont disseminees, sans aucune regle apparente, au sol ; il en derive un effet qui intensifie la magie de ce lieu grace a de multiples projections d'ombres.

Laura Della Badia

Photos : Jurgen Eheim

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×