20-03-2019

Francesco Venezia reçoit le Piranesi Prix de Rome à la Carrière

Francesco Venezia,

Rome,

Exposition,

Prix, Piranesi Prix de Rome, Exposition,

Le 15 mars 2019, à la Casa dell’Architettura – Acquario Romano de Rome, l’architecte napolitain Francesco Venezia a reçu le Piranesi Prix de Rome à la Carrière lors d’une master class durant laquelle il a retracé sa carrière professionnelle en se penchant sur certains de ses plus grands ouvrages.



Francesco Venezia reçoit le Piranesi Prix de Rome à la Carrière

Le palmarès du Piranesi Prix de Rome s’enrichit d’une nouvelle figure emblématique de l’architecture contemporaine, l’architecte Francesco Venezia. Le Comité Scientifique du Piranesi Prix de Rome, en collaboration avec l’Ordre des Architectes Paysagistes, Planificateurs et Conservateurs de Rome et de sa province/Casa dell’Architettura ainsi que le Pôle Territorial de Mantoue du Polytechnique de Milan, a attribué à l’architecte Francesco Venezia la prestigieuse récompense de la formation classique de haut niveau en architecture. L’architecte napolitain vient donc compléter la liste des lauréats des précédentes éditions sur laquelle figurent des architectes de renommée internationale comme Rafael Moneo, David Chipperfield, Peter Eisenman, Bernard Tschumi, Yoshio Taniguchi, Eduardo Souto de Moura et Alberto Campo Baeza. La cérémonie de remise des prix s’est tenue le 15 mars 2019 à la Casa dell’Architetura – Acquario Romano de Rome. Introduit par le discours d’inauguration du professeur Francesco Dal Co, l’architecte Francesco Venezia a tenu une master class durant laquelle il a retracé sa carrière professionnelle, débutée en 1971, en se penchant sur certains de ses plus grands ouvrages.

Né à Lauro dans la province d’Avellino en 1944, l’architecte Francesco Venezia obtient son diplôme d’architecte en 1970 à l’Université Federico II de Naples. Son activité professionnelle se développe parallèlement à celle de ses travaux universitaires et il ouvre son propre cabinet d’architecture dès 1971, année durant laquelle il mène également des travaux de recherche au sein de l’Institut de Conception Architecturale de la Faculté d’Architecture Federico II de Naples. En 1986, il devient professeur titulaire de composition architecturale et enseigne en Italie et à l’étranger, à la Faculté d’Architecture de Genève, à l’Institut Universitaire d’Architecture de Venise, à la Sommerakademie de Berlin, à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne, à l’Université Harvard de Cambridge et à l’Académie d’Architecture de Mendrisio. En 1988 il est nommé académicien de San Luca. En plus d’enseigner aux quatre coins du monde, il poursuit son activité théorique, éditoriale et professionnelle. Nombreuses sont les publications qui recueillent ses réflexions et travaux, parmi lesquelles : « La Torre d’Ombre o l’architettura delle apparenze reali » (1978) ; « Scritti brevi » (1990) ; « Francesco Venezia: le idee e le occasioni » (2006) ; « Francesco Venezia: che cosa è l’Architettura » (2011).

Au fil des années, l’architecte a su se démarquer par ses aménagements d’expositions et de musées, des projets considérés comme la perfection absolue. En 1987, la Triennale de Milan le charge de représenter Naples dans le cadre de l’exposition « Le città immaginate. Un viaggio in Italia. Nove progetti per nove città » (Les villes imaginées. Un voyage en Italie. Neuf projets pour neufs villes.), et en 2015 il se voit attribuer la médaille d’or à la carrière. Parmi ses ouvrages les plus importants figurent la Piazza Marginale-Lancelotti à Lauro (1974-1976), le Palazzo Di Lorenzo à Gibellina (1981-1987), le Piccolo Giardino à Gibellina (1984-1987), la Bibliothèque universitaire et la Faculté de Droit et d’Économie d’Amiens (1993-1997), le Laboratoire des essais des matériaux de l’IUAV à Mestre (1995-2002), l’aménagement de l’exposition « Les Étrusques » au Palazzo Grassi à Venise (2000), les espaces souterrains dans le Duomo de Caserte (2011-2014), l’aménagement de l’exposition « Pompéi et l’Europe. 1748-1943 » au Salone della Meridiana du Musée Archéologique National de Naples et à l’Amphithéâtre du Site Archéologique de Pompéi (2015), l’aménagement de l’exposition « Mythe et Nature » au Palazzo Reale de Milan (2015), le pavillon d’exposition pour le projet « Arch and Art » au parc de la Triennale de Milan (2016), et l’aménagement de l’exposition « Pompéi et l’Égypte » à la Palestre du Site Archéologique de Pompéi (2016).

(Agnese Bifulco)

Images courtesy of Piranesi Prix de Rome
http://lnx.premiopiranesi.net/


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×