20-01-2016

Erick van Egeraat réalise le nouvel incinérateur de déchets de Roskilde

Erick van Egeraat,

© Tim Van de Velde,

Danimarca,

Transformation de déchets en énergie,

Design,

C’est à Roskilde, autrefois capitale du Danemark, qu’Erick van Egeraat a conçu un incinérateur pour transformer en énergie les déchets de 9 communes limitrophes. Nouveau point de référence urbain, cet ouvrage établit une relation visuelle avec la cathédrale de style gothique de la ville.



Erick van Egeraat réalise le nouvel incinérateur de déchets de Roskilde

Conçu par l'architecte hollandais Erick van Egeraat, le bâtiment du nouvel incinérateur de Roskilde est surmonté par une flèche de 97 mètres de haut : un clin d’oeil manifeste à la cathédrale de la ville, célèbre dans le monde entier non seulement pour ses briques rouges, symbole d’un nouveau courant du gothique, mais aussi pour les deux tours jumelles de sa façade.
Tandis que, l’été dernier, on parlait beaucoup de l’incinérateur conçu par BIG Bijarke Ingels Group dans les environs de la capitale danoise ainsi que du financement participatif lancé sur Kickstarter pour la construction de sa cheminée (actuellement réalisée à titre de prototype et en phase de développement https://www.kickstarter.com/projects/smokerings/steam-ring-generator-for-worlds-cleanest-power-pla/posts/1383902), Erick van Egeraat avait déjà terminé le complexe de Roskilde.
Le Danemark est un pays résolument à l’avant-garde, non seulement du point de vue du développement durable des produits qu’il fabrique mais aussi en ce qui concerne la valorisation énergétique des déchets qui en résultent. Erick van Egeraat a réussi à transformer une station de traitement de déchets en point de référence urbain et en architecture lumineuse et attirante n'ayant rien à envier au plus grand symbole de la ville : la cathédrale inscrite au patrimoine de l’UNESCO.

Commandé par la société de gestion locale des déchets Kara/Noveren, l’ouvrage d’Erick van Egeraat revêt un sens métaphorique très fort en raison même de son usage : transformer, grâce à des techniques de dernière génération, les déchets que nous produisons en énergie, en électricité.... L’énergie même qu'émet littéralement l’ouvrage de l’architecte hollandais. Le revêtement à double peau constitue l’un des aspects les plus intéressants du projet. En effet, il ne se limite pas à s’adapter aux volumes techniques de la centrale mais il dessine une œuvre en 3D ayant sa propre identité et se découpant avec une grande force architecturale au sein du paysage. Aux yeux des automobilistes parcourant l’autoroute menant à Copenhague, l’incinérateur de déchets qui s’élève sur le bord de la chaussée est certes imposant mais sa couleur brune et ses surfaces unies, sans être uniformes, évoquent un élément naturel tel qu’une colline sans arbres ou une grande roche nue.
Cet effet est le résultat d’un double revêtement : un revêtement intérieur assurant la protection thermique et un revêtement extérieur en aluminium traité à des fins esthétiques. L’ensemble de cette couverture brune, qui change de couleur au fil du temps, est parcouru de manière irrégulière par des orifices obtenus par découpage laser. Devenant de plus en plus nombreux de bas en haut, ils finissent par consteller la haute tour de 97 mètres revêtant la cheminée. Le poids du volume massif s’allège ainsi en se transfigurant à travers la légèreté du revêtement. Le spectacle le plus surprenant a toutefois lieu la nuit, quand s’allument toutes les lumières installées entre les deux couches de revêtement. Tous les luminaires étant en effet dissimulés sous la peau du bâtiment, la lumière ne surgit qu’à travers les trous de l’aluminium, projetant ainsi au loin l’image d’un deuxième firmament.


Par ailleurs, contrairement à ce qui se passe dans les complexes industriels - qui, pour des raisons de sécurité, sont éclairés de l’extérieur - l’incinérateur de Roskilde brille de sa propre lumière, annulant sa présence pour offrir de nouvelles étoiles à la voûte céleste.

Mara Corradi

Architect: Erick van Egeraat
Project address: Håndværkervej 70, DK-4000 Roskilde (Denmark)
Client: Kara/Noveren
Programme: new waste to energy plant including reception hall, waste bunker, silo, control room
Gross floor area: 7400 sqm
Height: 97 m
Light elements: 190
Start competition design: 03-2008
Start design: 03-2008
Design phase: 2009-2012
Construction time: 2011-2014
Realisation: 09-2014
Scope of work: full assignment
Remarks: competition first prize, 2008
Photographs: © Tim Van de Velde
Drawings by Erick van Egeraat


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature