12-03-2021

Dietrich Untertrifaller signe le Legero united campus à Graz

Dietrich Untertrifaller,

Bruno Klomfar,

Graz, Austria,

Bureaux,

Dietrich Untertrifaller a conçu le nouveau campus de la marque de chaussures Legero united. Inauguré en janvier 2020 dans la périphérie de Graz en Autriche, le siège de l’entreprise occupe un ouvrage autosuffisant énergétiquement caractérisé par un plan modulaire et des structures préfabriquées.



Dietrich Untertrifaller signe le Legero united campus à Graz

On trouve entre le petit aéroport de Graz et la Süd Autobahn qui traverse la ville de part en part une parcelle qui donne sur les zones urbanisées de la banlieue sur deux côtés et qui s’ouvre sur la campagne sur les autres. C’est précisément ce lien avec la nature qui a inspiré Dietrich Untertrifaller, auteur du nouveau siège de production et des nouveaux bureaux de Legero united, une marque de chaussures vendue dans 40 pays.
Legero united a fait appel à l’architecte pour la construction d’un ouvrage neuf à même d’accueillir la direction de l’entreprise - née en Autriche - ainsi que le magasin d’usine et une partie des ateliers de confection de chaussures. Ce bâtiment unitaire devait à la fois respecter un budget limité et répondre à de nombreuses attentes.
L’autosuffisance énergétique des structures représentait une condition sine qua non du projet mais la conception de ce nouveau siège devait aussi satisfaire à un impératif fonctionnel précis : faire face à l’augmentation des effectifs prévue par l’entreprise dans un futur proche sans renoncer aux éléments de base du projet. Enfin, la très grande importance accordée par le maître d’ouvrage à la qualité des espaces de travail et au bien-être a incité le cabinet à concevoir le nouvel édifice en relation avec la végétation environnante.
Le complexe se compose de deux bâtiments circulaires proches et reliés au moyen d’une toiture protégeant et distinguant l’espace d’accueil en commun. Tandis que le plus petit bâtiment abrite le magasin d’usine, l’édifice principal où se trouvent les bureaux et les ateliers prend la forme d’un anneau caractérisé par des espaces gravitant autour d’un jardin intérieur. Les travailleurs peuvent voir, vers l’extérieur, le contexte-lisière entre urbain et rural marqué par le passage de véhicules dans les stations-service et les magasins tandis que, vers l’intérieur, un espace exclusivement végétalisé leur est réservé, une véritable petite oasis loin de la frénésie de la ville.
Pour répondre à la nécessité d’agrandir le siège et d’accueillir initialement 350 employés environ - sachant qu’il devra pouvoir en contenir 200 de plus dans un futur proche - Dietrich Untertrifaller a conçu les édifices comme des cellules circulaires de différentes tailles reliées par des liaisons extérieures. Leur structure a été pensée de manière à pouvoir supporter une surélévation d’un ou de deux étages. Lors de l’inauguration en janvier 2020, le complexe comptait un niveau pour le magasin d’usine et deux niveaux pour l’établissement de production (dont un rez-de-chaussée réservé aux laboratoires de confection et l’étage pour les bureaux). Vers l’intérieur, des cylindres de plus petites dimensions se greffent pour accueillir les espaces semi-publics, à savoir les lieux non seulement pour les employés mais aussi pour les clients comme le hall, le restaurant et les salles de réunion.
Le plan conçu selon des modules de forme organique qui semblent s’intergénérer permet d’imaginer une expansion spatiale ordonnée et rationnelle dans le temps. Alors que le bâtiment de bureaux monte à la verticale sur trois niveaux, un autre bloc opérationnel circulaire connecté au premier émerge tandis que le magasin d’usine accessible au public s’agrandit jusqu’à comprendre trois plus petits noyaux circulaires structurés autour du principal et reliés via une toiture. C’est en raison de cette disposition que le siège de Legero united a été qualifié de campus : il s’inscrit en effet dans la perspective d’un développement dynamique au fil du temps à partir de pavillons isolés mais harmonieusement intégrés.
Concernant le chantier, le choix de la préfabrication a joué un rôle clé dans la réduction des délais. Les deux étages en anneau des bureaux qui, comme nous l’avons vu, sont utilisés à différentes fins, ont également été construits différemment. Le rez-de-chaussée est dominé par du béton armé laissé apparent et en finition brute sur les colonnes, les murs, les planchers et les sols afin d’exprimer l’idée d’une usine et d’ateliers de création. L’étage est quant à lui en bois préfabriqué associé à du béton qui, ici aussi, reste brut et apparent et contraste avec les éléments métalliques du plafond.
De grandes sections en bois sont divisées en trois zones contenant autant de noyaux en béton armé : ces blocs qui accueillent les ascenseurs et les escaliers permettent d’accéder aux étages. Ils abritent aussi toutes les installations comme les sanitaires et les locaux techniques et se terminent par une loggia donnant sur un jardin intérieur. Cette solution permet de libérer les trois zones opérationnelles des infrastructures technologiques principales pour obtenir des espaces complètement utilisables et plus flexibles. La rapidité de pose des éléments préfabriqués complète ainsi une conception soucieuse des moindres détails.
Les vitrages continus dotés d’encadrements métalliques noirs renforcent l’aspect industriel tandis que la surface transparente favorise le dialogue avec le paysage et assure des lieux de travail agréables tout en suscitant un sentiment d’appartenance. Contre l’ensoleillement, toutes les pièces sont équipées de rideaux intérieurs ou extérieurs coulissants sur cadre.
La solution d’une forme en anneau pour l’établissement n’est pas seulement un choix identitaire très fort mais aussi une preuve de l’attention accordée par le maître d’ouvrage à l’expérience professionnelle quotidienne : la circularité des espaces, en multipliant constamment les changements de perspectives aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur, donne lieu à une expérience de travail plus riche.
Enfin, le recours à une installation géothermique pour le chauffage et la climatisation ainsi que l’utilisation d’une eau de puits répondent à la demande du maître d’ouvrage de privilégier pour le campus un approvisionnement basé sur des énergies renouvelables. Ce choix est complété par une utilisation de bois uniquement locaux ainsi que de béton recyclé chaque fois que c’était possible.

Mara Corradi

Architecture: Dietrich | Untertrifaller
Project Management: Ulrike Bale-Gabriel, Fabio Verber
Client: legero united campus GmbH
Location: A-8073 Feldkirchen near Graz
Competition: 2016
Construction: 2018-2019
Area: 9,100 sqm
Capacity: 250 working places, offices & showroom/outlet
Partner
Statics: Wendl, Graz
Statics timber: Merz Kley Partner, Dornbirn
Building engineering: teamgmi, Vienna
Electronics: Klauss, Seiersberg
Building physics: Spektrum, Dornbirn
Landscape: Kieran Fraser, Graz
Renderings: Dietrich | Untertrifaller/Expressiv
Plans: Dietrich | Untertrifaller
Photos: Bruno Klomfar


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature