27-07-2020

C+S Architects régénération urbaine du complexe des anciennes écuries royales de Tervuren

C+S (Carlo Cappai + Maria Alessandra Segantini),

Tervuren, Belgium,

Bureaux, Residences,

Réhabilitation,

Le projet du cabinet C+S Architects pour la régénération urbaine du complexe des anciennes écuries royales de Tervuren, en Belgique, a reçu le feu vert. Le cabinet italien a obtenu toutes les autorisations nécessaires et les travaux du projet démarreront prochainement avec la restauration du complexe historique plongé au cœur du parc séculaire et le développement de nouvelles résidences, de bureaux et de services pour la communauté locale.



C+S Architects régénération urbaine du complexe des anciennes écuries royales de Tervuren

Le cabinet C+S Architects, fondé par les architectes Carlo Cappai et Maria Alessandra Segantini, a remporté le concours international pour la régénération urbaine des anciennes écuries royales de Tervuren, en Belgique. Le projet, qui concerne une zone de 37 000 m2, vient de recevoir toutes les autorisations nécessaires, y compris les autorisations des Biens Monumentaux et de l'Organisme de Protection du Paysage de la Belgique. Les travaux, dont l'investissement total prévu s'élève à près de 100 millions d'euros, démarreront prochainement. Comme l'a expliqué le cabinet C+S Architects : « le projet prévoit la restauration du complexe historique en forme de fer à cheval plongé au cœur du parc séculaire qui comprend également le Royal Museum of Central Africa, inauguré il y a peu et le bâtiment de l'Orangerie, qui seront transformés en bâtiments dédiés à l'hospitalité avec un hôtel de luxe pour un total de 108 chambres, des restaurants, des salles communes et un SPA, également ouverts à la communauté locale, des résidences, des bureaux et des services  ».
Les architectes ont accordé une attention particulière au projet de l'espace public à travers la réalisation d'une série de micro-places urbaines et d'une vaste place surélevée. L'équipe de concepteurs de C+S Architects est parvenue à ces solutions et intuitions conceptuelles à partir d'une étude rigoureuse de la documentation historique et des processus de transformation que le complexe existant a subis au fil du temps. Les études menées ont en effet permis d'identifier les points où insérer les nouvelles micro-places et donc de commencer un processus de remise en état pour garantir la continuité urbaine. Le point de départ a justement été celui de la « réinvention de l'espace public en tant qu'espace de jeu, de halte, de marché et de détente ». Ces éléments sont donc devenus le pivot du projet et la place surélevée est une solution conceptuelle toute trouvée car elle permet également de cacher à la vue des usagers les volumétries les plus encombrantes des parkings et du SPA, dissimulées grâce à la différence de hauteur.

« Nous occuper du rapport avec la mémoire et l'identité des lieux pour les transporter vers le contemporain en créant un dialogue entre les techniques du passé et la contemporanéité est un aspect qui nous a toujours particulièrement intéressés » ont déclaré les architectes et les exemples ne manquent pas. Pour établir un dialogue visuel entre nouveau et ancien par exemple, les architectes ont reproposé, en version contemporaine et avec de nouveaux matériaux, les éléments des façades historiques, tels que le couronnement en tuiles ou les cadres des fenêtres. Dans le premier cas, l'ardoise est remplacée par du zinc oxydé, dans le second les cadres sont prévus « dans des éléments de ciment avec additifs discontinus, avec des remplissages en chaux rasée de couleur blanche ». Un autre aspect important est, qu'une fois achevé, le projet rendra aux habitants de Tervuren une partie de la ville qui leur était auparavant fermée. Le complexe des anciennes écuries royales est en effet délimité par un enclos continu et fermé, qui grâce au projet de C+S Architects s'ouvrira à la ville avec un nouveau passage dans le mur historique préexistant. En face de celui-ci, les architectes ont conçu un petit pont qui permettra de traverser un nouveau petit lac. Un nouveau miroir d'eau qui, outre sa fonction de bassin de collecte, deviendra partie intégrante du système de petits lacs présents dans la zone et complétés par l'immense lac du parc séculaire.

(Agnese Bifulco)

Images courtesy of C+S Architects

CREDITS

Studio: C+S Architects http://web.cipiuesse.it/
Head Designers: Carlo Cappai, Maria Alessandra Segantini, C+S Architects
Team Designers: Matteo Capecci, Alice Cecchini, Davide Grandi, Roman Joliy, Tommaso Iaiza, Alessandra Lione, C+S Architects
Developer: ION https://ion.be/en
Landscape Design: Omgeving cvba
Restauration: Koplamp
Engineering: M&R Engineering, BAAC
Local architects: a33, D E Architecten
Total surface: 33,700 sqm
Investment: 100 millions euros


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature