20-09-2019

Une structure dotée d'une double coque en acier pour le Musée d'Ordos de MAD

MAD Architects Ma Yansong,

Iwan Baan,

Ordos, China,

Musees, Exhibition Center,

Métallurgique, cuivre,

Un édifice à la structure dotée d'une double coque en acier, avec renforcée à l'intérieur l'enveloppe du Musée d'Ordos de MAD



Une structure dotée d'une double coque en acier pour le Musée d'Ordos de MAD
Le Musée d'Ordos ressemble à un caillou qui aurait été lissé par le vent sableux et les tempêtes de Mongolie. Dessiné par le cabinet MAD, cette édifice en acier a été réalisé avec une structure en forme de coque.
La Chine, qui est toujours attachée à ses traditions mais ne veut pas renoncer à son avenir plein d'innovations, a confié la conception de ce musée au cabinet MAD, l'un des plus novateurs et des plus courageux de la scène contemporaine. Les architectes ne se sont donc pas souciés de créer une construction nouvelle et surprenante, mais ils ont réinterprété les dômes géodésiques conçus par Buckminster & Fuller sous une forme complètement inédite. Cela a abouti à une construction technologiquement basée sur une structure réticulaire, mais cachée à l'intérieur d'une double coque en métal et avec laquelle elle collabore structurellement. La même technologie, mais moins complexe, est celle utilisée pour la structure interne, à mi-chemin entre les scénarios imaginables à l'intérieur d'une éponge ou d'une cavité osseuse. En effet, ici, les parties structurelles, même si elles sont entièrement peintes en blanc, alternent avec le bois beaucoup plus chaud qui recouvre la partie interne de la coque. De cette manière, un contraste à la fois émotionnel et accueillant, mais également imprévisible, se crée, en particulier pour les habitants du lieu qui vivent la tradition comme le bien le plus précieux et intouchable de leur civilisation.
En réalité, l'ensemble de l'opération veut faire apparaître le musée comme s'il était généré par les dunes du majestueux désert de Gobi dans lequel il se trouve. En effet, celui-ci ne renonce pas à faire abattre ses tempêtes de sable impétueuses sur le Musée d'Ordos, si bien que les architectes en ont profité pour créer un bâtiment sans arêtes et complètement arrondi, le faisant apparaître comme lissé par le vent sec et rude qui souffle dans ces parties.
Cependant, la plus grande surprise reste l'absence totale de piliers internes et le caractère autoportant du bâtiment. Un effet visuel presque magique et séduisant, car même les soudures robustes de la structure ont l'air d'avoir été spécialement conçues pour ne pas sembler ce qu'elles sont, c'est-à-dire qu'elles se présentent comme des joints de construction ingénieux qui améliorent toute la dynamique des formes.

Fabrizio Orsini

Location: Ordos, China
Typology: Museum
Site Area: 27,760 sqm Building Area: 41, 227 sqm Building Height: 40 m
Directors: Ma Yansong, Yosuke Hayano, Dang Qun
Design Team: Shang Li, Liu Huiying, Andrew C. Bryant, Howard Jiho Kim, Matthias Helmreich, Xiang Ling, Linda Stannieder, Zheng Tao, Qin Lichao, Sun Jieming, Yin Zhao, Du Zhijian, Yuan Zhongwei, Yuan Ta, Xie Xinyu, Liu Weiwei, Felipe Escudero, Sophia Tang, Diego Perez, Art Terry, J Travis Russett, Dustin Harris
Associate Engineers: China Institute of Building Standard Design & Research Mechanical Engineer: The Institute of Shanxi Architectural Design and Research Façade/cladding Consultants: SuP Ingenieure GmbH, Melendez & Dickinson Architects Construction Contractor: Huhehaote construction Co., Ltd
Façade Contractor: Zhuhai King Glass Engineering CO.LTD
Photo: Iwan Baan

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×