19-09-2017

Technologie navale pour la salle multimédias 3D Infoversum

Archiview,

Pays-Bas,

Architecture et culture, Theatres,

Métallurgique,

Construite à l’aide de technologies navales défiant les pratiques architecturales établies, la salle multimédias Infoversum d’Archiview adopte un nouveau registre linguistique



Technologie navale pour la salle multimédias 3D Infoversum 
Complètement réalisée en acier, la salle multimédias Infoversum d’Archiview à Groningue utilise une technologie navale s’imposant de plus en plus ces derniers temps dans l’architecture et ici dictée par les exigences conceptuelles d’architectes toujours en quête de nouveaux défis de construction. L’auteur, Jack van der Palen d’Archiview, a travaillé avec une entreprise spécialisée dans les constructions navales - la CIG - pour réaliser une structure monocoque autoporteuse, un élément permettant à la fois une grande liberté de conception et une exécution facile. Cette technique assure une excellente maîtrise de la construction en imposant une programmation logistique minutieuse de la dimension des composants à transporter à travers la ville puis à monter sur le chantier. Heureusement, la taille de l’Infoversum est réduite en termes d'ingénierie et d’exécution. L’assemblage des tôles constituant les parois extérieures se caractérise par des soudures aux cordons (issus de l’apport des matières entre les tôles) invisibles de manière à obtenir une surface lisse et continue économique à de nombreux points de vue, notamment en termes de maintenance courante. Cette dernière est gérée, parallèlement au contrôle et au ruissellement des eaux de pluie, grâce à un traitement spécial des surfaces. Véritable cœur des performances énergétiques du bâtiment, les parois en sandwich se distinguent par une épaisseur des tôles extérieures de 10 mm et des couches d’isolants variant entre 100 et 120 mm. La structure monocoque fait interagir la tôle externe avec un maillage de profilés de renfort internes sur lequel elle est soudée afin de créer une solidarité structurelle. Cet effet est étayé par un certain nombre d’étrésillons n’ayant aucune répercussion sur l’épaisseur : le mur fini reste en effet très fin et ne dépasse pas les 370 mm.

Fabrizio Orsini

Architect: Jack van der Palen architectengroep ARCHIVIEW
Use: Crossing border 3D immersive full dometheatre for science, art and business
Founding father: Edwin A. Valentijn
Client: stichting infoversum
Adress: Vrydemalaan Groningen Nederland
Design: 2009
Construction engineer: Vuyk engineering – ingenieursbureau Wassenaar
Building engineer: adviesburo van der Plas
Architectural engineer: AAS architecten
Start: march 2013
Installation engineer: van der Weele adviesbureau Munnik
Delivery: june 2014
Photographer: Jan H. de Boer
Contractor: Rottinghuis aannemingsbedrijf

3D steel manufacturer: CIG architecture
Installar: Homij technische installaties
Steel manufacturer: Meijer staalbouw

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×