12-10-2018

Steven Holl réalise à Londres le Maggie's Centre Barts, un ouvrage en béton, verre et bambou

Steven Holl,

Londres,

Hopitaux,

Vitre, Ciment,

Maggie's Cancer Centre,

Le Maggie's Centre se distingue par son enveloppe en verre et son âme en bambou, soutenue par une structure en béton armé



Steven Holl réalise à Londres le Maggie's Centre Barts, un ouvrage en béton, verre et bambou 
Conçu par Steven Holl, le Maggie’s Centre de Londres est un petit bâtiment en béton revêtu de verre caractérisé par une âme intérieure en bambou. S’inspirant des neumes musicales médiévales, l’ouvrage de Steven Holl dialogue avec un bâtiment renommé de James Gibbs abritant le célèbre escalier Hogarth, du nom de l’illustre peintre l’ayant décoré.
Holl a conçu cet édifice en remplacement d’un bâtiment en briques datant des années 60, fonctionnel mais ne répondant plus aux besoins de l’hôpital qui avait commandé les travaux. L’espace - mesurant un peu plus de 150 m² au rez-de-chaussée - a été imaginé comme un « vase dans un vase dans un vase ». Le grand vide formé par l’escalier, orné d’un revêtement massif en bambou sur tout l’intérieur, correspond en effet à un premier vase. Celui-ci est à son tour contenu dans une structure en béton ramifié qui s’enroule avec élégance sur toute la hauteur via d’imposantes cloisons voûtées parfois rectangulaires, parfois incurvées en fonction de leur emplacement. Une astuce qui permet ainsi de dessiner le deuxième vase. Ces deux éléments sont quant à eux contenus dans un troisième vase, la façade en verre satiné décoré arborant les motifs caractéristiques faisant toute l’originalité de l’ouvrage. En effet, la façade décorée de motifs carrés et rectangulaires colorés, imprimés à même le verre, rappelle les notes de la musique médiévale - les neumes - tandis que les profils en aluminium horizontaux, très accentués sur la façade, dessinent idéalement une portée : une façon de donner naissance à une atmosphère agréable et conforme aux intentions du concepteur.
Les baies vitrées à bandes horizontales, qui ne dépassent pas 90 cm, contiennent toutefois des fenêtres qui peuvent être ouvertes. Les vitrages préformés à chaud placés sur les angles arrondis permettent quant à eux de créer une continuité dans l’enveloppe, toujours dans l’idée d’un vase, véritable base de la conception volumétrique. Le dernier étage enfin se transforme en terrasse belvédère sur Londres tandis que le toit plat est recouvert d’une incontournable pelouse de protection.

Fabrizio Orsini

program: Center for practical social and emotional support for people with cancer
project type: direct commission
structural system: concrete frame major
materials: glass, concrete, bamboo
site area: 725 m2
landscape area: 525 m2
building area: 607 m2
client: Maggie Keswick Jencks Cancer Caring Centres Trust (Maggie's)
architect: Steven Holl Architects - Steven Holl (design architect, principal), Chris McVoy (senior partner in charge), Dominik Sigg (project architect, associate), Bell Ying Yi Cai, Gemma Gene, Martin Kropac, Christina Yessios (project team)
landscape architect: Darren Hawkes Landscapes
associate architects: JM
Architects engineer: Arup (civil, climate, and mechanical)
historic building advisor: Donald Insall Associates
lighting consultant: L'Observatoire International cdm
coordinator: Floor Projects LLP
code consultant: Butler & Young
planning advisor: DP9
cost estimator: Gardiner & Theobald
construction manager: Sir Robert McAlpine
archeology: MOLA
glass consultant: Arup

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×