08-06-2018

Le mémorial du Mont Herzl en briques d’aluminium de Kimmel Eshkolot Architects

Kimmel Eshkolot Architects,

Jérusalem,

Églises et cimetières, Monument,

Ciment, Pierre,

Un bâtiment creusé dans le Mont Herzl caractérisé par un dôme extérieur en béton et par un intérieur en briques d’aluminium



Le mémorial du Mont Herzl en briques d’aluminium de Kimmel Eshkolot Architects 
Ce monument aux morts, construit sur le Mont Herzl à Jérusalem, contient un dôme autoportant en briques d’aluminium dialoguant avec le reste de la structure réalisée en béton et en pierres de Jérusalem. Le cabinet Kimmel Eshkolot Architects a créé un bâtiment visant à honorer la mémoire des victimes décédées lors des guerres israéliennes en creusant la montagne. Mais la prouesse ne s’arrête pas là, il a également raccordé la tectonique d’origine avec un dôme au profil en escalier et au parcours sinueux dont la cuspide ouverte est reliée au dôme interne. Ce dernier, à son tour beaucoup plus petit, prend la forme d’un entonnoir dans la mesure où il unit l’espace intérieur et le ciel, bien visible grâce au toit ouvert. L’espace entre les deux dômes accueille un implant cochléaire qui permet de montrer le long mur en briques blanches sur lequel sont gravés les noms des morts ainsi que leur date de décès. Ce chemin sert non seulement à honorer les soldats mais aussi à encourager l’espoir de paix auquel aspire la nation.
Le dôme externe se caractérise par une structure très simple en béton ne mesurant que 30 cm d’épaisseur. Il est toutefois recouvert de briques en pierre posées selon une méthode traditionnelle. Afin de donner naissance au clair-obscur en escalier, elles alternent avec des blocs de 17 cm d’épaisseur créant une contremarche de 10 cm. Le dôme interne est quant à lui autoportant. Il est en effet réalisé en briques d’aluminium extrudées à l’aide de technologies CNC puis assemblées au moyen de boulons en acier. Tout repose sur l’anneau de base, d’où le dôme émerge sur environ 12 mètres. Un effet qui augmente l’atmosphère mystique de cet endroit.
La technologie de construction a été mise en œuvre en collaboration avec un groupe de recherche de l’école polytechnique fédérale ETH de Zurich afin d’assurer une production et une pose sur site sans erreur. Le bâtiment, bien que situé au cœur d’une montagne, parvient à procurer une sensation d’essor inattendue.

Fabrizio Orsini

Architecture Kimmel Eshkolot Architects (in collaboration with Kalush Chechick Architects) Architects in charge: Etan Kimmel, Limor Amrani
Client: Ministry of Defence – families and Commemoration Department
Structural engineering: Haim & Yehiel Steinberg Structural Engineering
Construction manager: E.D. Rahat Engineering Coordination and Management Ltd. Eliezer Rahat, Daniel Rahat
Design phase Manager and coordinator: Eran Garber E.S.L Engineers
Light Bell optimization R/O/B Technologies - ETH IDF Merkava and Armored Vehicles Directorate
Lighting Design: Amir Brenner Lighting Design 3
D Molds manufacturer:
XENOM
Photographer: Amit Geron

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×