08-03-2019

L’hospice Djursland habillé de chêne signé C.F. Møller

C.F. Møller,

Adam Mørk,

Aarhus, Danemark, Djursland,

Hopitaux,

Bois, Vitre, cuivre,

Bâtiment revêtu de chêne, l’hospice Djursland de C.F. Møller se caractérise par un plan en demi-cercle semblant embrasser le paysage qui s’ouvre devant lui.



L’hospice Djursland habillé de chêne signé C.F. Møller
Les douces lames de chêne qui habillent l’hospice Djursland réalisé par C.F. Møller à Aarhus se fondent parfaitement dans le contexte.
Bâtiment très étendu d’un peu moins de 2 000 m2, l’hospice Djursland se trouve sur une petite colline et semble étreindre le paysage à travers sa forme légèrement arquée. L’objectif d’accueillir agréablement les occupants et de créer une confortable sensation de proximité entre les appartements est pleinement atteint, non seulement par la composition curviligne de l’ouvrage mais aussi grâce au bois de chêne qui recouvre les façades. Véritable jeu visuel en effet, le revêtement semble à première vue réalisé en briques alors qu’il est en fait constitué de courtes lames vissées à la structure.
Les concepteurs ont choisi de poser le bois sur la façade à l’aide de supports maintenant le bord extérieur très loin de la structure. Cette astuce engendre un profond clair-obscur avec le mur qui confère une apparence de fragilité aux volumes composant l’hospice sans qu’ils ne perdent pour autant leur force expressive.
Bien que les vis qui fixent les éléments aux goujons d’ancrage aient été soigneusement positionnées, la façade ne semble pas sortie d’une usine mais assemblée par un véritable artisan, avec précision et savoir-faire humain, dans le plus pur esprit d’accueil transmis aux occupants. Ce détail, parallèlement aux autres choix de conception, contribue à améliorer la qualité de vie au sein du bâtiment, à tel point que l’extérieur procure autant de plaisir que l’intérieur, brouillant ainsi la conception traditionnelle des établissements de santé.
La structure qui soutient le bâtiment est en béton armé. Ses cloisons et ses piliers cachés dans les maçonneries permettent, de manière originale, de modeler les plafonds des pièces et d’aménager de nombreuses solutions dans celles-ci afin de récupérer l’ensoleillement depuis des puits de lumière très pratiques placés partout où nécessaire. Chaque pièce acquiert ainsi sa propre personnalité.
Les baies vitrées offrent une vue surprenante sur la baie et invitent le paysage dans l’hospice, permettant ainsi aux occupants de l’admirer tout en améliorant la qualité de vie à l’intérieur.

Fabrizio Orsini

Size : 1900 m² and an 90 m² extension (orangery and garage) - 15 beds, 2500 m² landscape
Competition: 1st prize in competition, 2006
Year of construction: 2006-2007, 2010-2011
Client: Den Selvejende Institution Ejendommen Hospice Djursland
Construction: CC Contractor
Engineer: COWI A/S
Architect: C.F. Møller Architects
Landscape: C.F. Møller Landscape
Cost: 5.4 K€

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×