22-06-2018

La Glasgow School de Steven Holl et ses puits de lumière

Steven Holl,

Glasgow,

Institutions, Centre Culturel, Ecole,

Vitre, Métallique,

La Glasgow School of Art de Steven Holl s’insère de manière moderne devant l’école historique de C.R. Macintosh, avec des expédients intéressants d’utilisation de la lumière à l’intérieur pour les futurs artistes écossais



La Glasgow School de Steven Holl et ses puits de lumière
Steven Holl réalise à Glasgow la nouvelle School of Art qui est située en face de la célèbre architecture de Charles Rennie Mackintosh, créant à l’intérieur des puits de lumière verticaux, dans le but de guider la lumière directe et la transformer en lumière diffuse.
L’École d’art de Steven Holl à Glasgow est un bâtiment moderne en verre émaillé vert d’eau avec des volumes réguliers sculptés s’étendant sur une surface de 11 250 mètres carrés, qui dialoguent de façon provocatrice avec le célèbre édifice de C.R. Mackintosh. Un choix conceptuel qui aurait créé des problèmes à n’importe quel concepteur, ne serait-ce que pour le dévouement qui est manifesté vers un ouvrage si important pour l’histoire de l’architecture. Steven Holl a par contre su comprendre les choix conceptuels précieux de l’architecte écossais, les déclinant sous forme contemporaine par des expédients adaptés aux exigences fonctionnelles de l’école.
Par conséquent, comme pour l’école historique, on a choisi de placer les laboratoires au nord pour exploiter la lumière du jour diffuse au détriment de celle directe provenant du sud. Par ce choix conceptuel le rayonnement direct du sud est destiné à éclairer la cafétéria, les espaces collectifs et les salles des expositions. De cette manière, dans la zone nord du bâtiment les étudiants peuvent profiter d’une lumière à intensité constante, évitant donc les écarts typiques du ciel changeant d’Écosse. En outre, le projet se développe le long de l’immeuble préexistant, s’élève sur presque 27 mètres avec ses volumes solides en verre, s’ouvrant au sud vers un jardin qui apaise la vue des laboratoires de l’école historique en face, une interaction visuelle qui manquait jusqu’ici.
Mais en plus de cela, le nouvel édifice se nourrit aussi de la lumière réfléchie et ensuite diffusée en provenance de trois puits verticaux, qui amènent le rayonnement direct vers l’intérieur du corps de bâtiment. À partir de ce dessin, des jeux de lumière émouvants sont créés dans les espaces articulés et non seulement des vues architecturales suggestives.
La technologie employée ici est simple mais ingénieuse et fait ressortir l’étude importante sur la lumière à la base du projet.

Fabrizio Orsini  
client: The Glasgow School of Art – David Miller, Eleanor McAllister, Douglas Anderson, Heather Gemmell (project manager) Megan Green (project administrator), Ian Jones (decant project manager) Stuart Miller (assistant project manager) Mike Sharp (academic coordinator)
architect: Steven Holl Architects Steven Holl, Chris McVoy (design architects), Chris McVoy, Noah Yaffe (partners in charge), Dominik Sigg (project architect), Dimitra Tsachrelia (assistant project architect), Rychiee Espinosa, Scott Fredricks, JongSeo Lee, Jackie Luk, Fiorenza Matteoni, Ebbie Wisecarver (project team), Dominik Sigg, Peter Adams, Rychiee Espinosa (competition team)
associate architects: JM Architects Henry McKeown (design director) Craig Tait (project architect) Paul Twynam, Vicky Batters (architect) Ian Alexander (design director, competition stages)
project manager: Turner & Townsend
general contractor: Sir Robert McAlpine
engineer: Ove Arup & Partners
quantity surveyor: Turner & Townsend
cdm coordinator: Cyril Sweett
landscape architect: Michael Van Valkenburgh and Associates
planning: Turley Associates

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×