27-12-2019

Coffrages en bambou pour la Panda House yin et yang signée BIG

BIG – Bjarke Ingels Group,

Rasmus Hjortshoij,

Copenhague, Danemark,

Parc d'attractions, complexe touristique, Restaurants,

Ciment, Vitre, Bambou,

Les architectes du cabinet BIG de Copenhague ont recréé au sein du zoo de Copenhague un habitat idéal pour un couple de pandas : s’inspirant du célèbre symbole du yin et du yang, l’ouvrage redéfinit avec originalité les espaces ouverts et fermés de l’enclos.



Coffrages en bambou pour la Panda House yin et yang signée BIG
Réalisation cachée dans le sol s’inspirant du célèbre symbole du yin et du yang, la Panda House du zoo de Copenhague a été fabriquée à l’aide de coffrages en bambou et en béton armé à face apparente.
Bjarke Ingels Group a su une nouvelle fois surprendre avec un projet d’une rare simplicité s’inspirant du célèbre symbole chinois du yin et du yang pour créer l’enclos des deux pandas du zoo de Copenhague, un cadeau du gouvernement chinois suite à la visite de la reine du Danemark en 2014. Les architectes souhaitaient concevoir un lieu où les deux pandas - un mâle et une femelle, Mao Sun et Xing Er - pouvaient vivre dans un habitat solitaire, conformément à leur mode de vie naturel, tout en conservant un lien visuel avec le partenaire respectif et les visiteurs. Les architectes ont ainsi imaginé, sur la base d’un chemin circulaire se greffant à un autre parcours plus ample correspondant à l’intégrité de l’îlot de verdure réservé aux animaux, des espaces caractérisés par des mouvements tectoniques précis. Une astuce de conception qui utilise les reliefs du terrain pour y aménager les espaces de visite et de vie des deux pandas de façon à ce que l’intervention de l’homme n’ait que peu d’impact par rapport aux bâtiments environnants.
La structure est entièrement réalisée en dalles de béton armé dont les parties apparentes, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’ouvrage, sont obtenues, de manière très distinctive, à l’aide de coffrages en bambou. Les rares parties visibles construites par l’homme, même si elles sont essentielles, contiennent ainsi les traces de l’habitat habituel des pandas et rappellent l’origine asiatique des deux animaux de façon aussi simple qu’originale.
Clin d’œil à la gourmandise proverbiale des pandas, l’emplacement du restaurant - inséré dans la Panda House - n’a rien de surprenant. Les visiteurs peuvent ainsi manger avec eux, confortablement assis derrière de grandes fenêtres voire des baies vitrées, de manière à rester encore un peu plus avec les animaux les plus emblématiques du zoo.

Fabrizio Orsini

NAME: Panda House
SIZE: 4,950m2
LOCATION: Frederiksberg, Copenhagen, Denmark
COLLABORATORS: Schønherr, MOE
CLIENT: Copenhagen Zoo

BIG – BJARKE INGELS GROUP
PARTNERS-IN-CHARGE Bjarke Ingels, David Zahle
PROJECT MANAGER: Ole Elkjær-Larsen
PROJECT LEADERS: Nanna Gyldholm Møller, Kamilla Heskje, Tommy Bjørnstrup TEAM: Alberto Menegazzo, Alex Ritivoi, Carlos Soria, Christian Lopez, Claus Rytter Bruun de Neergaard, Dina Brændstrup, Eskild Schack Pedersen, Fabiana Cortolezzis, Federica Longoini, Frederik Skou Jensen, Gabrielé Ubareviciute, Gökce Günbulut, Hanne Halvorsen, Høgni Laksáfoss, Jiajie Wang, Jinseok Jang, Joanna Plizga, Lone Fenger Albrechtsen, Luca Senise, Maja Czesnik, Margarita Nutfulina, Maria Stolarikova, Martino Hutz, Matthieu Brasebin, Pawel Bussold, Richard Howis, Seongil Choo, Sofia Sofianou, Stefan Plugar, Tobias Hjortdal , Tore Banke, Victor Bejenaru, Xiaoyi Gao.

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature