24-04-2013

Centre pour la visite des peintures rupestres “Roca dels Moros”

Prudenci Espanol Pons, José Ángel Hidalgo Arellano,

Espagne,

Le paysage, Architecture et culture, Exhibition Center,

simultanées,

Ciment,

NextLandmark,

Parmi les finalistes de la première édition du concours international d’architecture “Next Landmark”, organisé par Floornature, les architectes Prudenci Espanol Pons et José Ángel Hidalgo Arellano ont présenté le projet du centre pour la visite des peintures rupestres “Roca dels Moros”, à El Cogul en Catalogne. Dans cet ouvrage partiellement souterrain, la structure et les matériaux réduisent au minimum l’impact sur le paysage.



Centre pour la visite des peintures rupestres “Roca dels Moros”
En interprétant de façon contemporaine le terme « landmark », Prudenci Espanol Pons et José Ángel Hidalgo Arellano ont présenté un ouvrage souterrain à la première édition du concours international d?architecture “Next Landmark”, organisé par Floornature. La forme intégrée et le développement souterrain du projet pour le centre de visite du site préhistorique de Roca dels Moros en Catalogne sont motivés par la volonté de créer le moins d?impact possible sur le contexte naturel protégé, qui cache les peintures rupestres précieuses avec des figures noires et rouges.
Découvertes au début du XXe siècle, les peintures du site d?El Cogul, une des expressions d?art rupestre les plus importantes de la péninsule ibérique, peuvent maintenant être visitées grâce à la récupération d?un parcours historique qui menait aux grottes, sur les parois desquelles des figures humaines et animales ont été peintes. Le visiteur rejoint aujourd?hui l?ancien chemin, requalifié et pavé, en entrant dans une structure souterraine, presque entièrement invisible de l?extérieur, qui résout le problème de la dénivellation entre le point d?entrée et le site préhistorique.
Le profil du haut plateau n?est pas modifié et l?édifice ne ressort pas de façon nette sur le territoire, comme on pourrait s?y attendre d?un point de repère. Les projets “silencieux” comme celui-ci ont justement la caractéristique d?être fonctionnels sans hurler leur présence. Ici, où l?ouvrage valorise en premier lieu le contexte historique/ naturel, les architectes ont préféré sauvegarder le paysage plutôt que de faire valoir le signe architectural.
L?édifice du centre, avec les salles d?exposition et les bureaux pour la gestion du service lié à la visite, est partiellement creusé dans le sol de la colline. C?est de là que démarre l?itinéraire souterrain recouvert de ciment qui mène aux grottes des Maures. Le centre et son sentier sont conçus comme un parcours initiatique, où la descente souterraine graduelle est ponctuée de fissures dans la couverture qui laissent filtrer la lumière et entrevoir encore l?extérieur, ce qui fait que le visiteur ne perd jamais complètement la perception de l?espace où il se trouve ni du temps.
La tranchée pour réaliser le nouveau parcours, qui suit l?ancien sentier d?accès aux grottes, n?a pas créé d?autres fractures dans le paysage, mais a tout simplement rétabli le tracé d?origine.


Le ciment utilisé pour la structure, la couverture et le sol de toute la surface d?intervention a été peint, après la pose, avec une peinture à base d?eau et de sulfate de fer, pour lui donner une couleur rouge voisine de la nuance du sol où il se trouve. Cette peinture a tendance à foncer en étant exposée au soleil et à vieillir avec le temps.
La couverture de verdure conclut le projet d?intégration entre le milieu naturel et celui construit.

Mara Corradi

Projet : Prudenci Espanol Pons, José Ángel Hidalgo Arellano
Collaborateurs : Josep Justo Parellada, Rafael Seguí, Javier Margarit Boscà, Carlos Rodrigo Baños et Álvaro Clua Uceda
Commettant : El Cogul, council / Generalitat de Catalunya
Lieu : Camí del Cogul à l’Albagès, El Cogul, Lleida, Catalogne (Espagne)
Projet des structures : Institut Tecnològic de Lleida, Prudenci Español Novau, Núria Español Pons
Surface utile brute : 500 m² (édifice), 850 m² (itinéraire menant aux grottes)
Surface du lot : 17 000 m²
Concours : 2006
Début du projet : 2008
Fin des travaux : 2010
Entreprise de constructions : Catalana Aragonesa de Construcciones SA, CACSA
Couverture en ciment
Structure en béton
Sol en ciment
Photos : © José Ángel Hidalgo Arellano, Prudenci Español Pons

cogul.rupestre.org/es


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature