20-12-2019

Casa CS d’Alric Galindez

Alric Galindez,

Albano Garcia, Jeremias Thomas, Javier Agustino Rojas,

Bariloche, Argentina,

Ville,

Après sept ans de chantier, le cabinet d’architecture argentin Alric Galindez vient d’achever Casa CS, une habitation située dans une position panoramique et ayant pour cadre le sommet du Cerro Tronador et le lac de Gutierrez à côté du parc national Nahuel Huapi. Alric et Galindez ont abordé le projet en considérant deux points de vue : celui des habitants qui regardent dehors depuis la maison et celui des personnes qui, au contraire, regardent Casa CS depuis l’extérieur.



Casa CS d’Alric Galindez

La Casa CS se trouve à proximité de San Carlos de Bariloche dans la province de Rio Negro en Argentine, près de la frontière chilienne. Conçue par Santiago Alric et Carlos Galindez au sommet d’une colline nue et à la végétation clairsemée, Casa CS offre des vues panoramiques spectaculaires sur le Cerro Tronador et le lac Gutierrez. Comme le racontent les architectes : « inclure visuellement ces deux éléments du paysage dans la composition architecturale nous a semblé une évidence dès notre première promenade dans le terrain, d’une surface d’un acre ».

Alric et Galindez ne se sont toutefois pas limités à trouver la meilleure façon de mettre en valeur la vue panoramique, ils ont voulu en étudier à la fois le champ et le contre-champ, c’est-à-dire non seulement la vue vers le paysage mais aussi vers la maison. Du fait de son emplacement privilégié, Casa CS offre une vue imprenable mais donne aussi naissance à un point focal dans le panorama pour tous ceux qui, depuis la route, voient apparaître au loin devant eux la colline sur laquelle se dresse l’habitation. Pour Alric et Galindez, chaque paysage représente en effet l'interprétation subjective d’un territoire et il est donc impératif de comprendre les limites qui le délimitent et l’encadrent. Comme ils le soulignent : « C’est la raison pour laquelle il est essentiel que le champ de travail d’un architecte transcende les frontières du site et du chantier ».

Vue de l’extérieur, la maison modifie la perception du territoire : sa géométrie architecturale épurée contraste en effet avec les formes organiques du relief environnant. En termes visuels, la présence humaine, mise en évidence par les formes nettes de l’habitation, est atténuée par l’usage de matériaux en adéquation avec le paysage fait de bois et de roches. On retrouve en effet ces éléments dans les deux volumes de composition superposés : des parallélépipèdes simples et réguliers qui subliment la nature de la matière avant sa forme. L’un est en bois de cyprès découpé en feuilles horizontales, l’autre en pierres ressemblant à du granit mais posées en réalité à l’aide de coffrages, comme le béton. On trouve au-dessus de ces volumes une toiture à pans inclinés selon différents angles successifs qui donne l’impression d’une ligne brisée évoquant les sommets des montagnes en arrière-plan. Ces angles ont été spécialement étudiés pour faire entrer les rayons du soleil, en particulier le matin, de façon progressive et agréable. Le fait que les espaces libres entre les fermes aient été comblés par de grandes fenêtres réalisées sur mesure n’est pas fortuit : elles laissent en effet pénétrer beaucoup de lumière naturelle à l’intérieur tout en mettant en exergue le magnifique panorama en arrière-fond.

Les pièces et leur répartition ont été conçues - sur demande du client - comme une série de lieux où la famille peut se réunir. Pour être plus précis, l’étage supérieur est un grand espace ouvert comprenant plusieurs zones prévues pour être ensemble et passer des moments les uns avec les autres. Malgré l’ameublement minimaliste, l’espace laisse une grande place à la convivialité, en particulier près de la cheminée agrémentée d’une chaise longue.

Dehors, en revanche, une passerelle en acier émaillée de noir fait office d’entrée piétonne et relie directement le jardin au volume supérieur en bois. Un chemin de terre mène du portail à un grand parking situé au niveau du volume en pierres. Le côté de l’habitation tourné vers la pente est aveugle tandis que la façade côté vallée est toute en baies vitrées. Les deux volumes constitutifs de l’habitation se distinguent par un mouvement de translation qui donne naissance à une grande terrasse particulièrement appréciable en été pour profiter du plein air et, en hiver, pour admirer bien au chaud depuis l’intérieur la neige qui se dépose partout autour.

Francesco Cibati

Location: Arelauquen G&CC– Bariloche – Rio Negro - Argentina
Project year : 2005
Completion year: 2012
Authors: Arq. Santiago Alric, Arq. Carlos Galindez, Arq. Federico Lloveras
Contact: info@alricgalindez.com.ar, Phone: (011)5197-7802
Collaborators: Alfredo Quiroga, Sofía Peluffo, Joaquín Adot
Structural Engeneer: M. Susana Marconi
Instalations: Gaviño, Nieto, Beverati, Ansaldo
Construction: Zapata y Canale
Site area: 3655m2
Covered area: 525.21m2
Covered exterior area: 42m2

Pictures: Albano Garcia, Jeremias Thomas, Javier Agustino Rojas


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature