1. Home
  2. Architectes
  3. Biographie
  4. Carlos Ferrater

Carlos Ferrater


Biographie

Né à Barcelone, Carlos Ferrater (1944) a produit la plupart de ses œuvres en Espagne. Actif depuis le début des années 70, il a fondé l’Office of Architecture à Barcelone (OAB) en 2006, avec Lucía Ferrater, Borja Ferrater et Xavier Martí (respectivement fils et gendre).
Au cours de sa longue carrière, Ferrater a combiné, dès 1971, la pratique professionnelle et l’activité académique.

L’ensemble de son œuvre souligne un parcours et un langage constructif très personnels, à partir de « quelques mécanismes basés sur l’ordre (...) sur une grande capacité à résoudre adéquatement les espaces intérieurs complexes du bâtiment, grâce à un répertoire limité d’éléments formels » (Montaner).

Très attentif aux couleurs, aux détails et à « la géométrie en tant qu’instrument pour créer une relation harmonieuse entre les éléments naturels et artificiels » (Treccani), le travail de Ferrater se compose de plusieurs phases.
Après une première période de formation (à laquelle appartiennent les complexes résidentiels de Sant Just Desvern, 1974-1978) font suite les constructions des années 1980, avec des résultats d’une importance architecturale considérable. Il s’agit notamment du bâtiment El Port (1980) et de la maison Guix de la Meda (1984), tous deux à Gérone, et de l’immeuble d’appartements à carrer Bertràn 67, à Barcelone (1982).

Une troisième phase de pleine maturité, avec des constructions qui tendent vers « la synthèse et une plus grande simplicité », a conduit à la création d’ouvrages tels que le marché municipal de Sitges (1986) ; le club nautique de l’Estartit (1991) ; de nouveau à Barcelone, le Centre de Congrès (2000) et les bâtiments intermodaux et multimodaux de l’aéroport (2007).

La période précédant les Jeux Olympiques de 1992, qui se sont tenus à Barcelone, a été intense pour Ferrater et son équipe, engagés dans la mise en œuvre d’une série de projets très représentatifs pour le pays hôte : les trois blocs du village olympique ; les maisons de Vall d’Hebron ; l’hôtel Juan Carlos I et le Jardin Botanique, concours remporté en 1989 et terminé dix ans après.
Au cours des deux dernières décennies, la production de Ferrater et de son cabinet OAB s’est davantage concentrée sur de grands projets et d’importantes infrastructures : hôtels, usines, espaces publics avec, également, des petits ouvrages de style minimaliste (surtout résidentiel) et de design intérieur.

Ouvert à l’innovation et à l’expérimentation, le cabinet est né, comme indiqué plus haut, en 2006, en combinant une série d’expériences, de priorités et de considérations. Tout d’abord, la compétence décennale de Ferrater, puis la certitude que « la tâche de l’architecte ne réside pas dans le langage ou les démonstrations de style, mais dans sa réponse aux conditions du paysage et de la ville ; à la complexité de l’organisation sociale des programmes ; à l’utilisation de la lumière comme matière première du design, avec la capacité de générer espace et émotion, et la matérialité qui influence les aspects les plus sensibles et sensoriels, ceux qui lient l’ouvrage architectural à ses futurs utilisateurs et habitants en tant que destinataires de l’ouvrage lui-même ».

Ce corpus théorique a été rassemblé dans un volume en 2006 et a également donné lieu la même année à l’exposition itinérante Synchronizing Geometry, qui a débuté au Illinois Institute of Technology à Chicago.
Cette exposition documente les différentes façons de l’OBA d’approcher le projet, en montrant « comment l’utilisation de géométries complexes, ouvertes et flexibles devient le moyen et l’outil pour sonder les conditions intellectuelles et la tradition culturelle des lieux et des paysages dans lesquels se déroulent les différentes propositions ».

Les ouvrages réalisés par le cabinet ont franchi les frontières espagnoles pour arriver dans des pays comme la France et l’Italie, et récemment l’Allemagne, le Maroc, la Turquie, les États-Unis, le Brésil et le Mexique.
À noter, parmi les nombreux projets, les résidences unifamiliales à Beverly Hills, Bilbao, Castellón et Barcelone ; le Parc des Sciences à Grenade (2008) ; l’église à Terrassa (2010) ; l’aéroport de Murcie (2012) ; l’hôpital IMQ Zorrotzaurre à Bilbao (2012) ; le Jardin Botanique et Musée des Arts à Almaty (Kazakhstan, en cours).

À signaler, parmi les nombreux prix prestigieux, le City of Barcelona Award (1999 et 2008), le City of Madrid Award (2002), le Brunel Award (2005), l’International Fellowship du RIBA (2011).
 
Carlos Ferrater ouvrages et projets célèbres
 
- Abitazione unifamiliare, Barcellona (Spagna), 2019
- Complesso residenziale Cartagena, Barcellona (Spagna), 2019
- Torre Hipódromo, Guadalajara (Messico), 2018
- Rinnovamento Barcelona Edition Hotel, Barcellona (Spagna), 2018
- Dodici case in Calle Fernando Poo, Barcellona (Spagna), 2018
- Lawyers Union Headquarters, Lione (Francia), 2018
- Corsega Hotel, Barcellona (Spagna), 2018
- One Independence Square Building, Beirut (Libano), 2016 - in corso
- Almaty Botanical Garden e Museum of Modern Art, Almaty (Kazakistan), 2016 - in corso
- Pineda House, Barcellona (Spagna), 2016
- Clinica di medicina estetica, Barcellona (Spagna), 2014
- Kaplankaya Clubhouse, Mugla (Turchia), 2013
- Tangram House in Angelo Drive, Beverly Hills, Los Angeles (USA), 2013
- Aeroporto, Murcia (Spagna), 2012
- IMQ Zorrotzaurre Hospital, Bilbao (Spagna), 2012
- AA House, Barcellona (Spagna), 2011
- Due appartamenti, Bilbao (Spagna), 2011
- Museo della Scienza, Granada (Spagna), 2008
- Torre Aquileia, Jesolo, Venezia (Italia), 2008
- Edifici intermodali e multimodali dell’aeroporto di Barcellona (Spagna), 2007
- Auditorio e Palazzo dei Congressi, Castellón (Spagna), 2004
- Stazione intermodale Saragozza-Delicias, Saragozza (Spagna), 2003
- Centro Servizi sociali, Barcellona (Spagna), 2003
- Giardino Botanico, Barcellona (Spagna), 1999
- Palazzo dei Congressi di Catalogna, Barcellona (Spagna), 2000
- Studi cinematografici Arruga, Sant Just Desvern (Spagna), 1997
- Centro Fitness, Barcellona (Spagna), 1996
- Scuola, Lloret, Girona (Spagna), 1996
- Casa studio, Llamapies, Girona (Spagna), 1993
- Tre complessi residenziali, Barcellona (Spagna), 1992
- Hotel Juan Carlos I, Barcellona (Spagna), 1992
- Casa Guix de la Meda, Girona (Spagna), 1984
- Edificio ad appartamenti in Bertràn 67, Barcellona (Spagna), 1982
- Edificio El Port, Girona (Spagna), 1980
- Complesso di appartamenti, Sant Just Desvern (Spagna), 1977
 
Site officiel
 
www.ferrater.com

Autres Articles: Carlos Ferrater


Autres Articles

19-11-2019

Sketch Architects Hindmans Road House Londres

La nouvelle maison du n°30 de Hindmans Road à East Dulwich, dans le quartier de...

More...

18-11-2019

Mizzi Studio The Royal Parks Kiosks Londres

Les Royal Parks Kiosks sont de petites structures en bois qui enrichissent l'expérience...

More...

14-11-2019

Migliore+Servetto architects aménagement exposition « Leonardo e la Madonna Litta » Milan

À l’occasion du 500e anniversaire de la mort de Léonard de Vinci, le musée...

More...



Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×