15-06-2010

C. F. Møller : reconversion d'un silo en habitation

C.F. Møller,

Julian Weyer,

Danimarca,

Residences, Housing,

Ciment, Vitre,

En ne démolissant qu'en partie la structure d'un vieux silo pour le transformer en habitation, l'agence C. F. Møller n'a pas seulement conservé un morceau d'histoire de la campagne danoise mais également montré, mis à part la qualité architecturale, que le sort d'un édifice dépend de facteurs historiques et sociaux, comme l'implication des habitants.



C. F. Møller : reconversion d'un silo en habitation Dans la campagne autour de la ville d'Aarhus, au Danemark, il n'est pas rare d'apercevoir au milieu de la plaine de hauts silos en ciment aux formes les plus disparates, utilises pour les activites agricoles et qui sont par consequent des elements communs du paysage local. Quelques-uns finissent par etre abandonnes avec le temps et s'abiment lentement pendant des annees en etant exposes a l'action de la nature.
Avec une operation interessante de recuperation de l'archeologie industrielle et de reconversion de la part d'un entreprise privee, dans la banlieue de L?gten, au nord d'Aarhus, un de ces silos a ete transforme en tour pour habitations, d'apres le projet de l'agence C. F. M?ller Architects. Apres avoir fait sauter une partie de la structure en ciment dont se composait le silo avec un explosif - un evenement qui a attire une bonne partie des habitants, avec des videos d'amateurs publies sur Internet – la nouvelle structure en acier et en ciment a pris forme en entourant sur trois des quatre cotes le vestige industriel, ou ont ete places les liens verticaux aux 12 etages neufs. En defiant l'opinion publique et la contradiction en termes de “ gratte-ciel rural ”, les architectes ont construit a la verticale cet asynchronisme morphologique et chromatique que le paysage environnant distribue a l'horizontale. En utilisant en effet le silo preexistant comme support lateral et vertical, les architectes ont reparti les appartements dans des etages aux plans et aux emplacements irreguliers, ce qui fait que les facades sont toutes differentes et caracterisees par l'alternance de murs et de terrasses. La vue en coupe montre la combinaison entre l'interieur et l'exterieur dans les blocs residentiels.
Le rapport entre le dedans et le dehors a ete le principal objectif du projet, qui a utilise au maximum les proprietes d'elevation de la structure : les 21 habitations (appartements et maisonnettes) sont caracterisees par des terrasses ayant des dimensions et une orientation differentes, couvertes ou decouvertes, et par de grandes fenetres et baies vitrees sur toute la hauteur donnant sur toutes les facades, qui beneficient du soleil tout au long de la journee. Une palette de coloris qui ressortent sur l'enduit blanc des facades a ete choisie pour les couvertures et les murs des terrasses, en declarant la differenciation interne de chaque appartement, dont la configuration en espace ouvert permet une plus grande liberte de distribution.
Un centre pour les services avec des magasins a ete construit de l'autre cote de la rue pour completer l'edifices d'appartements, dont il n'est separe que par des espaces verts avec des parkings. Bien qu'ayant ete prevu pour les residents, il a surtout le but de creer des parcours de passage du centre de la ville a la banlieue, a la campagne environnante, ou le Siloetten se trouve completement plonge, sans en subir l'isolement.
Un eco-monstre potentiel dominant la campagne danoise a assume une valeur historique grace a la recuperation de ce qui restait d'une construction industrielle. En assurant la visibilite de l'histoire dans sa transformation, le projet a par ailleurs echappe au risque plus dangereux lie a la construction d'un grand complexe, c'est-a-dire la perte d'identite et l'anonymat qui en derive.
La decision d'organiser une campagne pour expliquer le projet de reutilisation du silo et stimuler la participation des habitants de L?gten a la demolition mais egalement celle de mettre graphiquement en evidence la facade du vieux silo par rapport a la nouvelle construction, a contribue a faire de cet immeuble un symbole territorial, comme les moulins a vent ou les clochers des eglises. Ceci peut signifier, en tenant sa qualite architecturale pour sure, qu'un projet peut passer a l'histoire comme etant bon ou mauvais selon l'histoire en elle-meme, celle qu'il subit et que l'on construit autour, selon le soin que les gens apportent a l'architecture ou ils vivent et selon l'interet qu'il suscite.
La limite entre l'eco-monstre et le point de reference semble en somme etre tres subtile.

Mara Corradi

Projet : C. F. M?ller Architects en collaboration avec Christian Carlsen Arkitektfirma
Commettant : L?gten Midt A/S
Lieu : L?gten, (Danemark)
Projet des structures : Niras
Projet du paysage : C. F. M?ller Architects
Surface utile brute :  3 000 m? (usage residentiel), 1 500 m? (usage mixte)
Projet : 2004
Fin des travaux : 2010
Structure en acier et etages en dalles de beton prefabrique : Sigma
Baies vitrees : ProTec
Planchers en bois a l'interieur et sur les terrasses
Photos : Julian Weyer

www.cfmoller.com
http://www.youtube.com

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×