16-04-2009

Body Zone, Nigel Coates, Londres, 2000

Nigel Coates,

Londres,

Sports et bien-être,

Le corps humain comme une ville en miniature est l'idée sur laquelle se base le projet Body Zone que Nigel Coates a réalisé en 2000 pour le Millennium Dome de Londres.



Body Zone, Nigel Coates, Londres, 2000 Le projet du Body Zone réalisé par Nigel Coates pour le Millennium Dome se base sur l'idée que le corps humain fonctionne comme une ville en miniature. L'architecture de cette ville est en effet représentée par le corps d'une femme et d'un homme inspirés d'un monument funéraire étrusque.
L'installation architecturale de Coates est la réponse à la demande des responsables du Millennium Dome qui voulaient représenter
" ce que nous sommes ".
À l'annonce du projet qui représentait un corps hermaphrodite d'environ
60 mètres de haut
, la critique internationale a souligné qu'un projet d'un gros impact, énergique et intéressant était approprié à l'intérieur d'une architecture aussi peu réussie pour la ville de Londres et très critiquée vu les frais de réalisation
et de gestion.
Le projet prévoit le passage des visiteurs à l'intérieur de l'installation grâce à un espace d'exposition situé à 7 mètres par rapport au niveau du sol.
Il y a 180 tonnes d'acier sous le revêtement brillant et doré. Le squelette central, dessiné par l'ingénieur Buro Happold, sert de plate-forme autoporteuse sur laquelle sont construits une série de cercles pour soutenir la surface de revêtement. Il est constitué de sections droites en acier, à l'exception du pied ayant la forme d'un cône, qui dépasse de 15 mètres du reste du corps.
La structure comprend un pont piétonnier et une tour, assemblée partiellement en dehors du site, qui monte le long de la ligne d'intersection des deux corps et se penche en avant avec un angle de 22 degrés par rapport à la verticale.
Les sections des cercles qui soutiennent le revêtement vont de 139,7 à 76,1 mm et sont façonnées et cintrées pour donner leur forme aux deux corps.
Les dimensions de l'ensemble de la structure sont : 64 m du coude au pied et 27 m du sol à l'extrémité de la tête de la femme ; l'installation occupe une surface de 3,500 mètres carrés et peut contenir environ 5 000 visiteurs à l'heure.Considéré comme un " calice empoisonné " dès le début du projet à cause des difficultés et de la complexité de la structure, The Body Zone se confrontait avec l'architecture imposante du Dôme dans le but justement d'en éloigner l'attention du visiteur.
Le projet de Body Zone a permis en outre d'expérimenter l'emploi des technologies numériques dans l'architecture pour définir les volumes et les formes mais aussi pour étudier la structure, même si le premier prototype présenté par Coates a été réalisé en argile.

GALLERY


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×