21-08-2018

Atsushi Kitagawara prix PIDA International et la reconstruction après séisme

Atsushi Kitagawara Architects,

Shigeru Ohno, Kenya Chiba, Tankumi Ota, Takeshi Yamagishi,

Ischia, Italie,

Exposition, Expo,

Exposition, Prix,

L'architecte japonais Atsushi Kitagawara a remporté le Prix International Ischia d’Architecture et organisera dans l’île napolitaine un atelier dédié à la reconstruction après séisme du 10 au 15 septembre.



Atsushi Kitagawara prix PIDA International et la reconstruction après séisme

La huitième édition du PIDA, le Prix International Ischia d’Architecture se déroulera du 10 au 15 septembre 2018. Dans la belle île du golfe de Naples, une destination touristique importante, un prix qui aspire a devenir un point de repère des bonnes pratiques d’architecture concernant la réalisation d’Hôtels et de Spas, même en matière de régénération de bâtiments et de l’offre touristique et d’accueil relié à celle-ci.
Parallèlement à la mission principale, le Prix présente quelques évènements collatéraux parmi lesquels le PIDA international, prix réservé à l’architecte qui s’est distingué dans le monde par la réalisation d’ouvrages de qualité. Pour la huitième édition le prix a été décerné à l’architecte japonais Atsushi Kitagawara.
“Protopia Maio / Les utopies ont échoué, mieux les protopies”, tel est le titre et le sous-titre de l’édition 2018 que l’architecte Giovannangelo De Angelis, président de l’association PIDA organisatrice du prix, a présenté à Venise dans le cadre de Architects meet in Fuoribiennale.

Pendant les jours du vernissage de la 16ème Exibition Internationale d’Architecture de la Biennale de Venise: FREESPACE, organisée par les architectes Yvonne Farrell et Shelley McNamara; AIAC, l'Association Italienne d'Architecture et de Critique a présenté au palais Widmann “Identities for a changing World”, 5ème édition d’Architects meet in Fuoribiennale, pour proposer “une réflexion sur comment faire face aux changements en cours qui défient le concept traditionnel d’identité”. Dans cette optique, se pose aussi le thème de PIDA qui part d’un article du quotidien italien ‘La Repubblica’ qui citait une réflexion de Michael Shermer (éditeur de "Skeptic" et collaborateur de Scientific American).  Michael Shermer dans l’article intitulé “Les utopies ont échoué, mieux les protopies” publié en avril 2018 dans le site économique Quartz, propose comme solution possible pour remplacer l’idée d’utopie : les “protopies”. Protopie est un néologisme qui désigne “une série de pas progressifs visant à l’amélioration, non pas à la perfection" ou encore, comme expliqué par Kevin Kelly "Protopie est un état meilleur aujourd’hui par rapport à hier, même s’il pourrait être un peu mieux”, où donc les succès protopiques “se produisent pas à pas. Un avenir protopique est réalisable”.
L’atelier qui accompagnera la huitième édition du prix PIDA est ciblé sur la recherche de résultats protopiques. Maio, hameau di Casamicciola, commune de l’île d’Ischia, qui le 21 août 2017 a été l’épicentre d’un tremblement de terre de magnitude 4.0, fera l’objet de l’atelier. 

L’atelier qui se déroulera sur l’île d’Ischia (Villa Piromallo, Forio d'Ischia) du 10 au 15 septembre sera dirigé par l’architecte Atsushi Kitagawara, lauréat du prix PIDA Internazionale, et avec la participation de 4 groupes d’architectes diplômables sélectionnés et guidés par des professeurs de la faculté d’Architecture de Naples Federico II, Rome Tor Vergata, École Polytechnique de Bari et D’ARCH de Palerme. Une équipe pluridisciplinaire accompagnera les étudiants et les professeurs: des géologues de l’INGV, des ingénieurs de l’ANIAI experts dans la reconstruction après séisme, des experts bioclimatiques du réseau CasaClima ainsi que des ingénieurs spécialisés dans la conception participée; le but de l’atelier est en effet d’arriver à la définition de quatre solutions conceptuelles à proposer à la communauté pour la reconstruction des zones touchées par le tremblement de terre.

L’architecte Atsushi Kitagawara, professeur à l’Université des Arts de Tokyo, possède une vaste expérience dans la construction de bâtiments antisismiques et présentera sa lectio magistralis le 14 septembre à l’occasion du prix PIDA. Parmi ses travaux les plus récents, le Pavillon du Japon réalisé pour l’Expo Milan 2015, le projet Baselworld MIKIMOTO, l’élargissement du Nakamura Keith Haring Collection Art Museum, l'hôtel Keyforest Hokuto, la nouvelle Kobuchizawa Station, le nouveau siège et l’usine Nakanishi Inc.

(Agnese Bifulco)

Images courtesy of PIDA Internazionale, photos by Kenya Chiba, Shigeru Ohno, Tankumi Ota, Takeshi Yamagishi.

http://www.pida.it
http://www.kitagawara.co.jp/


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×