14-02-2013

Architecture contemporaine: projets de Renzo Piano

Damien Hirst, Renzo Piano, Richard Rogers,

Londres, Paris, Oslo, Amsterdam, Rome,

Musees, Bar, Salle,

Design,

Forum, Itinéraire,

Projets réalisés en Europe par l’architecte Renzo Piano. Architecture contemporaine, architecture durable et projets importants de l’histoire de l’architecture.



Architecture contemporaine: projets de Renzo Piano

The Shard London Bridge, Londres
32 London Bridge
Ouverture 2012 – Plate-forme panoramique 1er février 2013
Projet de l’architecte Renzo Piano

Le gratte-ciel le plus haut d’Europe, The Shard London Bridge de l’architecte Renzo Piano avec ses 310 mètres, est une pyramide de cristal en forme d’arbre. Une architecture durable en premier lieu. Le double revêtement de la façade passive a été réalisé en verre à faible teneur en fer et les ouvertures sur la façade permettent la ventilation naturelle des jardins d’hiver situés à l’intérieur de l’édifice. Dans la ville verticale de l’architecte Renzo Piano, 95% des matériaux de construction sont recyclés, tout comme 20% de l’acier, et les émissions sont réduites de moitié grâce aux 740 m² de panneaux solaires. Le gratte-ciel se dresse dans le quartier de Southwark, autrefois banlieue industrielle et désormais le plus vivant de la ville. À visiter aux alentours le Tate Modern d’Herzog & De Meuron, la Neo Bankside de Richard Rogers, le More London de Foster et le Riverside Walkway qui mène au Design Museum de Joseph Conran. La plate-forme panoramique qui se trouve en haut du gratte-ciel a été ouverte au public le 1er février dernier.

Astrup Fearnley Museum of Modern Art, Oslo, Renzo Piano Astrup Fearnley Museum of Modern Art, Oslo, Renzo Piano 
Astrup Fearnley Museum of Modern Art, Oslo
Strandpromenaden 2
Ouverture 2012
Projet de l’architecte Renzo Piano

Nature et projet architectural pour le nouveau Musée d’Oslo. Situé à la limite du fjord et divisé en deux parties séparées par l’eau, le projet de l’architecte Renzo Piano transforme le port, fermé précédemment, en une zone publique qui relie le fjord au centre ville. Un contact direct avec la mer et la nature pour enrichir les connaissances que le visiteur acquiert à l’intérieur du musée. La structure en bois de l’Astrup Fearnley Museum avec un toit vitré à double courbe est le signe distinctif du projet. Les colonnes en acier renforcées par un système de câbles ressemblent aux grands mâts des bateaux dans le port et le revêtement en bois, avec sa couleur argentée due à l’exposition aux agents atmosphériques, rend la forme du toit vitré beaucoup plus dynamique et l’intérieur du musée plus confortable. Le nouveau musée se compose de trois édifices : le plus grand abritera la collection permanente du musée qui compte les œuvres d’artistes tels qu’Andy Warhol, Damien Hirst, Jeff Koons, Charles Ray, Richard Prince, Matthew Barney, Bruce Nauman, Robert Gober et Cindy Sherman, tandis que le plus petit accueillera les expositions temporaires.

Auditorium Parco della Musica, Rome, Renzo Piano Auditorium Parco della Musica, Rome, Renzo Piano 
Auditorium Parco della Musica, Rome
Viale Pietro De Coubertin 30
Ouverture 2002
Projet de l’architecte Renzo Piano

L’auditorium de Rome dessiné par l’architecte Renzo Piano est une véritable Maison de la Musique. Un complexe polyvalent caractérisé par trois “boîtes musicales”, placé stratégiquement dans une position décentralisée pour accueillir un vaste public grâce aux infrastructures qui l’entourent. Les matériaux choisis pour le projet du Parco della Musica de Rome sont ceux typiques de la tradition romaine : travertin pour les gradins, le foyer et les entrées ; briques rouges faites à la main pour toutes les surfaces verticales et plomb pré-oxydé pour les coques des trois salles. Il y a de grandes salles de répétition et d’enregistrement et les trois “caisses de résonance,” au milieu d’un grand parc, sont disposées autour d’une cavea en plein air, un amphithéâtre, qui peut contenir jusqu’à trois mille spectateurs. Auditorium Tv, la chaîne YouTube officielle du Parco della Musica qui transmet des vidéos d’archives exclusifs, les interviews des artistes et des incursions dans les coulisses des événements, a été inauguré il y a moins d’un an.

NEMO, Musée des Sciences et de la Technologie – Science Center, Amsterdam NEMO, Musée des Sciences et de la Technologie – Science Center, Amsterdam 
NEMO, Musée des Sciences et de la Technologie – Science Center, Amsterdam
Oosterdok 2
Ouverture 1997
Projet de l’architecte Renzo Piano

L’ouvrage de l’architecte Renzo Piano semblable à la proue d’un bateau sortant de l’eau est le NEMO, le Musée des Sciences et de la Technique de la ville d’Amsterdam où l’éducation et la didactique y sont proposées grâce à des installations interactives sur la technologie et l’industrie. L’énorme conteneur de cuivre oxydé, un véritable exemple d’architecture contemporaine réalisée par l’architecte Renzo Piano, abrite des expériences centrées sur tout ce qui nous entoure, mais toujours sous le signe du divertissement et de la curiosité, surtout pour un public jeune. Les éléments qui identifient le projet sont une rampe piétonne menant sur le toit de l’édifice, un toit piétinable à gradins servant aussi bien de place pour les touristes -qui bénéficient ainsi d’un panorama magnifique- que de centre de convivialité pour le quartier, et un revêtement constitué de plaques de cuivre agrafées les unes aux autres. Le nom Nemo (New Metropolis) est un hommage au premier film d’architecture de l’histoire, Metropolis de Fritz Lang de 1927.

Paris : Centre Georges Pompidou, Renzo Piano Paris : Centre Georges Pompidou, Renzo Piano 
Paris : Centre Georges Pompidou.
Rue Beaubourg 17
Ouverture 1977
Projet de l’architecte Renzo Piano

Le Centre Georges Pompidou a été inauguré en 1977 et représente un véritable modèle sur la façon de concevoir et de projeter les musées. L’impact du Centre Pompidou sur la collectivité a créé l’ “effet Beaubourg” et, vu les 25 mille visiteurs par jour, on a décidé de le rénover environ 20 ans après en procédant à une réorganisation spatiale de l’intérieur, confiée à l’architecte Renzo Piano. Ce dernier affirmait lui-même que “la caractéristique du Centre est celle d’évoluer constamment, même si cela signifie intervenir avec de nouveaux travaux tous les 25 ans.” La nouvelle intervention a ainsi éliminé tous les bureaux en libérant une surface d’environ 70 mille m², le Forum a été redessiné et les espaces occupés par la bibliothèque ont été réorganisés. Cet exemple montre parfaitement que l’architecture, si elle est bien projeté, peut s’adapter à toutes les situations qui se présentent : pas de formalisme donc, mais toujours de nouvelles inventions technologiques.

Cintya Concari


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×