17-12-2003

Antonio Barbieri et Francesco Gazzotti, Modularité mimétique

Rome,

Sports et bien-être, Bar, Usines,

Restructuration,

Lors du concours pour la requalification des parcs de l'Eur à Rome, le groupe de l'architecte Antonio Barbieri a étudié un système d'agencement urbain en se fixant deux principaux objectifs: la flexibilité et l'intégration dans les espaces verts, qui dérivaient des exigences de la fonction et du lieu relatifs au projet.



Antonio Barbieri et Francesco Gazzotti, Modularité mimétique La simplicite du systeme, qui a ete concu comme un 'kit de montage' constitue de quelques elements et principes d'assemblage: une structure en acier, des plans horizontaux et verticaux tels que les panneaux faciles a monter et un paquet de couverture prefabrique, est en effet le premier element cle de la proposition presentee.
Les architectes ont ainsi obtenu une grande flexibilite d'emploi en travaillant sur la grille la plus elementaire, celle des carres.
Ce dispositif base sur la modularite se prete donc a etre interprete, combine et compose en fonction du caractere des contextes choisis et des programmes fonctionnels qui seront retenus necessaires a amenager les quatre parcs de l'Eur; ce systeme pourra egalement etre modifie dans le futur car l'autonomie de construction des differents modules permet d'eliminer, de deplacer ou d'ajouter facilement une ou plusieurs unites en cas de besoin.

L'objectif d'integration 'delicate' dans le contexte-parc a ete atteint en optant pour des plans bidimensionnels a la place des volumes: le systeme de soupentes libere et articule les espaces a l'interieur, tandis que les solutions pour la facade provoquent un eloignement perceptif visant a nier la rigidite des compositions volumetriques a l'exterieur.

Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×