21-10-2020

Adieu à Enzo Mari maestro du design, deux expositions le célèbrent à Milan

Enzo Mari,

Ramak Fazel, Federico Villa,

Milan,

« Au revoir Enzo. Tu t'en vas en géant », c'est par ce tweet le matin du 19 octobre que le directeur de la Triennale de Milan, l'architecte Stefano Boeri, a annoncé la disparition d'Enzo Mari. Le maestro du Design s'en va tandis que sa ville de choix, Milan, où il a travaillé toute sa vie, lui consacre une grande rétrospective « Enzo Mari curated by Hans Ulrich Obrist with Francesca Giacomelli » récemment inaugurée à la Triennale et la Galerie de Milan accueille la réédition de sa célèbre exposition de 1973.



Adieu à Enzo Mari maestro du design, deux expositions le célèbrent à Milan

Enzo Mari, grand maestro et théoricien du design italien et international, naît en 1932 à Cerano, dans la province de Novare. Il se forme à Milan, auprès de l'Académie des beaux-arts de Brera de 1952 à 1956 en littérature et art. Il s'intéresse ensuite aux mouvements avant-gardistes et au design industriel, en commençant à collaborer avec Danese à partir de 1957. Dès les années 60, à l'activité conceptuelle s'ajoute l'activité didactique, qu'il poursuit jusqu'en 2000 avec des collaborations au sein d'illustres institutions comme l'École Polytechnique de Milan où il donne des cours en Architecture et Design. Ses théories et son activité contribuent fortement à faire du « Made in Italy » une référence dans le monde entier. Au cours de sa longue carrière, plusieurs prestigieuses reconnaissances lui sont décernées dont 5 Compassi d'oro, le dernier celui à la carrière en 2011. Il s'est éteint le 19 octobre à Milan et, quelques jours seulement avant sa disparition, la Triennale de Milan, importante institution de la ville, lui a consacré la fascinante rétrospective « Enzo Mari curated by Hans Ulrich Obrist with Francesca Giacomelli ». Un hommage aux plus de 60 années d'activité de ce grand maestro, pour connaître l'immense contribution au design italien et international d'Enzo Mari, en approfondissant sa longue carrière et en offrant de nouvelles pistes d'interprétation. Née d'un échange et d'un dialogue constant entre Mari et son commissaire Hans Ulrich Obrist, l'exposition s'articule autour de projets, de modèles, de dessins et de matériel inédit issus des archives Enzo Mari, récemment données au CASVA - Centre de Hautes Études sur les Arts Visuels de la Commune de Milan. La première partie constitue la section historique organisée par Francesca Giacomelli qui présente environ 250 projets d'Enzo Mari. Il s'agit d'objets et de projets parmi les plus représentatifs des près de 2 000 créés par le designer disposés dans l'ordre chronologique. Parmi eux, on compte également les objets réalisés pour d'illustres entreprises italiennes tels que le plateau Putrella ou les jeux didactiques réalisés pour Danese. Le point de départ de l'exposition est le réaménagement du dernier projet d'exposition de l'auteur, « Enzo Mari. L’arte del design » (Enzo Mari. L'art du design), qui s'est tenu à la GAM, Galerie Civique d'Art Moderne et Contemporain de Turin. Un projet global dont Enzo Mari avait suivi l'organisation, l'aménagement et le catalogue et dont il avait parlé lors de l'interview accordée à Floornature. La deuxième section de l'exposition est quant à elle réservée aux contributions d'artistes et de concepteurs internationaux invités à rendre hommage à Enzo Mari avec des installations spécifiques au site.

Toujours à Milan, une deuxième exposition consacrée à Mari est actuellement en cours. La Galleria Milano située via Turati/via Manin, présente jusqu'au 16 janvier 2021 : « Falce e martello. Tre dei modi con cui un artista può contribuire alla lotta di classe » (Faux et marteau. Trois des modes avec lesquels un artiste peut contribuer à la lutte des classes). Il s'agit de la reproduction fidèle de l'exposition personnelle d'Enzo Mari réalisée en 1973 et reconstruite philologiquement à travers un travail de recherche qui a impliqué les archives de la Galleria Milano et les archives Enzo Mari.

(Agnese Bifulco)

Images courtesy of Fondazione La Triennale di Milano

Title: Enzo Mari curated by Hans Ulrich Obrist with Francesca Giacomelli
Date: 17 October 2020 – 18 April 2021
curated by Hans Ulrich Obrist with Francesca Giacomelli
Exhibition design: Paolo Ulian
Art direction: Lorenza Baroncelli
Location: La Triennale di Milano, viale Emilio Alemagna 6, 20121 Milanoa Italia 

Title: FALCE E MARTELLO - Tre dei modi con cui un artista può contribuire alla lotta di classe
Date: 30 September 2020 - 16 January 2021
Location: Galleria Milano, Via Manin 13, Via Turati 14 – Milano

Captions:
01 Enzo Mari portrait by Ramak Fazel


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×
×

Restez en contact avec les protagonistes de l'architecture, Abonnez-vous à la Newsletter Floornature