1. Home
  2. Architectes
  3. Interviews
  4. MONICA TRICARIO – PIUARCH

MONICA TRICARIO – PIUARCH

MONICA TRICARIO – PIUARCH

Monica Tricario, vous êtes le seul élément féminin d’une des agences les plus sophistiquées du panorama architectural italien, quelle est selon vous la contribution principale apportée à l’agence par le fait d’être une femme architecte?

L’architecture, comme la plupart des professions, est un métier de moins en moins masculin. Être architecte c’est une façon de voir les choses, indépendamment du fait d’être un homme ou une femme. En ce qui concerne notre agence, constituée de 4 associés dont trois hommes, peut être ma plus grande contribution est celle de créer la cohésion dans le groupe, de contribuer à la médiation entre les idées et les personnalités de tous les membres.

Y a-t-il une femme architecte à laquelle vous vous inspirez?

Il y a des architectes très capables desquels nous nous inspirons, indépendamment du fait qu’ils soient des hommes ou des femmes. Parmi les femmes, celle que j’admire le plus est Kazuyo Sejima.

Avec le centre d’affaires Quattro Corti à Saint Pétersbourg vous avez eu l’occasion de vous confronter avec le tissu historique d’une ville russe, construite par plusieurs architectes italiens. Quelle a été votre approche au projet?

Notre projet part d’une attention particulière au contexte et à la tradition urbanistique de la ville, sans toutefois renoncer à un langage architectural moderne. Il naît donc de la volonté d’amener l’architecture contemporaine européenne dans un contexte à forte connotation historique.
Le bâtiment est dénommé Quattro Corti puisqu’il est caractérisé par quatre zones qui donnent de la lumière aux espaces intérieurs. Le façades sont toutes transparentes, avec des vitres réfléchissants réalisées en quatre couleurs différents - or, vert, bleu clair et blanc – inspirées par les chromatismes des résidences historiques de Saint Pétersbourg. Les panneaux vitrés dont elles sont constituées ont des inclinaisons différentes et tournent au niveau de la ligne de la façade; il en résulte un jeux de reflets suggestifs dans le verre et un effet kaléidoscopique qui s’anime au fur et à mesure que l’éclairage du jour change. Les espaces sont pensés comme des lieux de rencontre ouverts aux activités publiques, installations artistiques et expositions.
Quattro Corti est le premier projet réalisé à Saint Pétersbourg par des architectes non-russes après la chute du mur de Berlin. Nous sommes donc très heureux d’avoir de quelque manière “rénouvelé” la tradition architecturale italienne dans cette ville.

Vous avez confié la construction de ce bâtiment à une équipe d’entreprises en partie italiennes et en partie russes; quels ont été les principes de sélection ? Ont-ils bien fonctionné?

À ce propos, le projet Quattro Corti a été pour nous une expérience “pilote” intéressante, car la sélection des entreprises a été faite en collaboration avec le client, sur la base des compétences spécifiques de chaque société. Les entreprises russes se sont révélées très qualifiées en ce qui concerne les bétons, les structures, les éléments en métal, alors que nous avons préféré des entreprises italiennes pour la façade en verre, les revêtements en pierre, le décor des intérieurs. Une synergie qui a donné des résultats excellents.

La façade principale des Bentini headquarters présente une caractéristique de style complètement différente, peut-être plus méditerranéenne?

Nos projets partent toujours d’une analyse soigneuse du lieu où ils s’inscrivent, des conditions climatiques existantes, mais aussi de la culture, de l’art, des traditions du contexte particulier, des matériaux qui sont utilisés traditionnellement pour les architectures locales.
Le résultat est toujours un projet riche en “contaminations” et en même temps caractérisé par un style qui nous appartient et nous identifie. Dans ce cas, la façade vers la route donne un signe distinctif et unique au bâtiment, et est réalisée superposant à la baie vitrée continue des bureaux une structure à grille modulaire de filtres solaires orientés qui subdivise la façade en compartiments rectangulaires de dimensions variées. Ce schéma de composition rend la perception de l’édifice une expérience continue de changement selon la position par rapport à la façade et à la lumière qui l’éclaire pendant le jour, en dessinant les volumes avec les ombres. Le côté arrière du bâtiment est conçu pour maintenir une continuité visuelle forte avec le paysage environnant par une façade complètement vitrée. Les deux façades sont différentes toutefois caractérisées par la volonté d’ouverture vers l’extérieur à travers la transparence.

Est-ce qu’il y a un projet qui vous appartient entièrement?

Les projets sont toujours le fruit d’une collaboration, le résultat de plusieurs voix et idées qui fusionnent et deviennent une seule au moment final.
Dans notre agence, en plus des associés, travaillent une trentaine de collaborateurs en provenance de différentes parties du monde. Nous aimons penser que l’union d’idées et de cultures différentes est toujours une valeur ajoutée, un “plus” qui enrichit le résultat de notre travail.

Qu’est-ce que vous êtes en train de faire au moment actuel?

À Milan nous venons d’achever un important chantier, un bâtiment de bureaux et magasins à Porta Nuova, à côté des trois tours de bureaux dessinées par César Pelli. Une architecture sinueuse et ondulée capable en même temps d’instaurer un rapport avec le contexte et d’affirmer le fait d’être reconnaissable. Le bâtiment joue sur l’antagonisme de ses deux côtés principaux: le côté nord qui donne sur la place, s’articule en une vaste façade vitrée, légère et transparente, qui sert de grande coulisse rigoureuse vers la zone piétonnière et le parc des Jardins de Porta Nuova. Le côté exposé sud est fermé par un système de brise soleil. La continuité de la façade, d’environ 140 mètres, est animée par un système de cours intérieures colorées, creusant l’édifice aux différents niveaux. Encore à Milan, nous avons achevé depuis peu le nouveau siège de Dolce&Gabbana, et puis les façades de boutiques aux quatre coins du monde: New York, Las Vegas, Shanghai, Hong Kong. De plus, actuellement nous sommes en train de suivre la construction d’un centre commercial aux portes de Moscou.

 

 

 

 


architectes les plus vus


Autres Articles



Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy