05-05-2015

Le cabinet Michelin et Associés restaure la BNU (Bibliothèque Nationale et Universitaire) de Strasbourg

SPA, Bar, Bibliothèques, Universite,

contemporaneo,

contemporaneo,

Arts,

Le cabinet français Michelin et Associés vient d'effectuer la restauration de la Bibliothèque Nationale et Universitaire (BNU) de Strasbourg. Le cabinet a adapté le siège de la BNU de Strasbourg, un monumental bâtiment datant de la fin du XIXe, aux nouvelles exigences de la bibliothèque en termes de fonctionnalités.



Le cabinet Michelin et Associés restaure la BNU (Bibliothèque Nationale et Universitaire) de Strasbourg

Après 7 ans de travaux, la restauration de la BNU de Strasbourg - un ouvrage de Michelin et Associés, cabinet lauréat du concours de 2006 - s'est achevée fin 2014. Le siège rénové de la Bibliothèque Nationale et Universitaire de la ville a assumé les stratifications du temps et le projet de Michelin et Associés a repris les traits distinctifs du monument historique tout en l'adaptant aux nouvelles fonctionnalités.
Fondée en 1871, la BNU a bénéficié de la politique de reconstruction mise en place par l’empire allemand à la fin de la guerre franco-prussienne ayant débouché sur l’annexion de l’Alsace. Pendant 25 ans, le siège de la bibliothèque fut le Palais Rohan jusqu’à l’inauguration en 1895 du majestueux bâtiment de style historiciste conçu par August Hartel et Skjold Neckelmann et donnant sur la place de la République. Après le retour de l’Alsace à la France, les investissements publics en matière de culture ne cessèrent pas et en 1918 la bibliothèque dépassait les 1 100 000 textes, devenant la deuxième bibliothèque de France. Le nouveau complexe fut cependant touché par les bombardements durant la deuxième guerre mondiale et sa restauration en 1950 apporta de très importantes modifications à la configuration originale.

L’intervention de Michelin et Associés sur la Bibliothèque Nationale et Universitaire (ou aujourd’hui plus simplement la BNU) a mis en valeur la configuration symétrique à plan carré de l’architecture d’origine ainsi que ses façades monumentales. Le projet souligne la centralité du hall et de la coupole qui le surplombe en insérant un escalier en colimaçon. Reliant le premier au cinquième étage, il permet de mettre visuellement en communication tous les étages et espaces de lecture. Dialoguant en termes de proportion avec la configuration historiciste ainsi qu’avec les volumes et les grands espaces symétriques de l'architecture d'origine, le nouvel escalier s'intègre dans le vide central sans « l'occuper » physiquement. Sa transparence et la perception de légèreté qui en découle permettent de voir constamment au-delà et de jeter un regard sur l’étendue du hall et le développement des étages. Sa structure, fruit d’un langage contemporain dialoguant par contraste avec le lexique du XIXe siècle, est soutenue par des câbles en acier inoxydable qui dessinent deux tronçons de cône renversés et unis en leur centre juste en dessous de la base de la coupole, laissant ainsi filtrer la lumière d'en haut. Malgré la gravité découlant de l’importance et du caractère imposant du bâtiment historique, le grand escalier pénètre l'espace comme une architecture autonome en apesanteur tout en conservant un aspect grandiose grâce à son développement vertical de 27 mètres et à la tension inhérente à sa structure.


Les quatre cours situées aux coins du hall ont elles aussi fait l’objet d’importantes opérations de restauration : fermées par des toitures en verre, elles ont en effet été aménagées afin d’accueillir de grandes salles de lecture. L’éclairage naturel indirect, les matériaux choisis, les transparences et les blancs des surfaces verticales isolent quant à eux l'espace intérieur de la structure historique d’origine.

Mara Corradi

Progetto: ANMA, Agence Nicolas Michelin et Associés (Nicolas Michelin, Michel Delplace, Cyril Trétout)
Project Manager: Valérie Dubois
Implementation Manager: Etienne Challet-Hayard
Project Leaders: Brice Chapon (competition), Anne Pestel (studies),
Jean-Jacques Chagnaud (work site)
Architect of Monuments de France : 2BDM / Christophe Bottineau
Committente: Ministero della Pubblica Istruzione
Luogo: Place de la République, Strasburgo (Francia)
Geneal engineering office: OTE
Economist: Michel Forgue
Acoustics: Peutz
Signage: LM COMMUNIQUER / LOCOMOTION
Stairs: GREISCH
Perspectives: Artefactory
Superficie utile al pubblico: 18800 mq
Concorso: 2006
Inizio Progetto: 2007
Fine lavori: 2014
Fotografie: © Vincent Fillon

www.anma.fr
www.bnu.fr


GALLERY


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy