05-10-2018

Iris Ceramica Group au Cersaie 2018. Nouveautés et Pollution.

Bologna, Italia,

Gres Porcellanato, Ceramica,

Pavimenti Sopraelevati, Event, Porcelaingres, Ariostea, Federica Minozzi, FMG Fabbrica Marmi e Graniti, Top bagno, SapienStone, Iris Ceramica, Intervista, Facciate Ventilate, Innovation, Iris Ceramica Group, Top cucina, Fiandre Architectural Surfaces, Cersaie,

À l’occasion de la XXVIe édition du Cersaie, le salon international de la céramique pour l’architecture et du mobilier de salle de bain, Federica Minozzi, la PDG d’Iris Ceramica Group, a tenu une conférence de presse pour faire le point sur les nouveaux produits présentés par les marques du groupe ainsi que sur les innovations concernant la holding à 360 degrés.



Iris Ceramica Group au Cersaie 2018. Nouveautés et Pollution.

Equilibrium, le spectacle de l’artiste Miyoko Shida Rigolo clou de la soirée que Fiandre et Porcelaingres (marques d’Iris Ceramica Group) ont organisé à l’occasion du Cersaie a traduit en images et en émotions un concept clé inscrit à même l’ADN du groupe : « la recherche continue, constante et quotidienne d’un subtil équilibre». Dans le cas de l’entreprise, cet équilibre est créé entre la fabrication, l’activité de production, l’écologie et le développement durable, en n’oubliant jamais qu’un seul battement d’aile de papillon peut tout changer. Un concept qu’a rappelé et illustré Federica Minozzi, PDG d’Iris ceramica Group, lors de la conférence de presse annuelle et de la rencontre avec les journalistes qui s’est tenue le 25 septembre au Cersaie.

Dans une brève digression, Federica Minozzi a raconté aux journalistes l’histoire d’Iris Ceramica Group. Groupe leader dans le secteur céramique à l’échelle internationale, Iris Ceramica Group est aujourd’hui présent dans plus de 100 pays à travers le monde. Son histoire commence en 1961 avec la création d’Iris Ceramica par Romano Minozzi. Une excellence entrepreneuriale italienne complétée, à partir des années 70, par les rachats successifs d’autres fleurons dans des domaines spécialisés de la céramique, notamment Graniti Fiandre et Ariostea en Italie puis à l’étranger Stonepeak Ceramics aux États-Unis et Porcelaingres en Allemagne.
L’histoire du groupe est indissociable des grandes nouveautés lancées à l’occasion de l’édition 2018 du Cersaie. Des nouveautés qui concernent les produits des marques leader du groupe : Ariostea, Eiffelgres, Fiandre, FMG Fabbrica Marmi e Graniti, Iris Ceramica, Porcelaingres et Sapienstone, notamment deux nouvelles dalles en grès cérame présentées comme des produits de groupe et les innovations que Federica Minozzi a qualifiées de « fondamentales ».
Fondamentales car elles plongent dans les racines de l’histoire du groupe. En effet, le fondateur d’Iris Ceramica, Romano Minozzi était dès le début fermement convaincu que l’activité entrepreneuriale et manufacturière ne pouvait pas faire abstraction de l’attention aux ressources naturelles. Il en vint même jusqu’à tapisser les usines d’affiches énonçant l’équation : Économie = Écologie.
Comme l’a rappelé Federica Minozzi : « Les ressources naturelles sont limitées : non seulement l’air et l’eau mais aussi indéniablement les matières premières. Si par conséquent nous ne sommes pas en mesure, si nous ne nous attelons pas immédiatement à mettre au point un système d’utilisation raisonnée et rationnelle mais surtout de recyclage et de protection des matières premières, tôt ou tard l’économie elle aussi se terminera. » La clairvoyance réside dans l’attention accordée à tout ce qui entoure la fabrication, une recherche continue, constante et quotidienne de l’équilibre entre l’activité de production et le développement durable.

Ce message, inscrit dans l’ADN du groupe, l’a conduit à obtenir de grands résultats dans plusieurs domaines. En 1972, Iris Ceramica se livrait à un acte de dénonciation à travers une installation Piazza Santo Stefano à Bologne dénommée « Pollution, pour une nouvelle esthétique de la pollution » : 10 000 carreaux de 33x33 qui reproduisaient des mottes de terre coiffées de brins d’herbe. Quarante-six ans plus tard, ces mottes de terre ont symboliquement donné naissance aux arbres de Pollution Refle-Action, l’installation conçue en collaboration avec le cabinet MC A de l’architecte Marco Cucinella et avec SOS School of Sustainability. La dénonciation de 1972 s’est transformée en réflexion mais aussi en actions dans différents domaines du groupe. Dans l’usine de fabrication des dalles grand format à Castellarano par exemple, une nouvelle machine permettant d’éliminer toutes les émissions polluantes du cycle de production a été mise en service pendant les mois de juillet-août 2018.
Concernant la production, le Cersaie a été l’occasion de lancerActive 2.0, une évolution de la céramique éco-active développée par Iris Ceramica group depuis 2009. Le nouvelActive 2.0 permet d’obtenir les propriétés antibactériennes du produit Active de première génération même en cas de faible luminosité ou dans l’obscurité.
Autant de conquêtes qui, comme l’a souligné Federica Minozzi, ne sont pas aléatoires ou fortuites. Elles sont le fruit d’une recherche constante ainsi que d’une attitude fortement éthique et vertueuse des entrepreneurs, adoptée également par les collectivités et les institutions locales. À partir de l’année prochaine, le groupe se dotera d’ailleurs d’un système de reporting RSE d’entreprise.

(Agnese Bifulco)

www.irisceramicagroup.com


GALLERY


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×