02-12-2009

Dubaï

Emirati Arabi, Dubai, USA,

Restructuration,

Dubaï est la capitale d’un des sept États qui composent les Émirats Arabes Unis (EAU), une fédération créée suite au retrait de la Grande-Bretagne en 1971. Cette ville se caractérise par des architectures expérimentales, uniques au monde ; une course continue pour avoir le gratte-ciel le plus haut et à la forme la plus insolite. Les chantiers permanents sont en train de transformer le désert des Émirats Arabes en oasis artificielles et nombreux sont les projets qui utilisent la mer comme territoire de conquête avec des édifices ou de véritables urbanisations de la mer, comme le prouve la construction du troisième gros complexe résidentiel dans les eaux du golfe.



Dubaï La vocation internationale de la ville repose sur un système très moderne, conçu et réalisé par les grandes entreprises immobilières et par les grandes agences d’architecture, avec des édifices en mesure de marquer et de définir un horizon orienté vers le ciel. Battre un nouveau record en hauteur est un des objectifs des auteurs de projets ; une approche qui a toujours des effets positifs même sur les valeurs de marché, comme l’affirme Gerard Hines.

Le point de départ pour la construction de Dubaï est l’idée de réaliser un des plus grands ports du Golfe dans le désert – terminé en quinze ans – avec autour la Zone Franche de Jebel Ali s’étendant sur 75 000 hectares, où sont désormais installées 6 000 entreprises provenant de plus de 100 pays, pour un total de 130 000 travailleurs, attirées par les nombreux avantages fiscaux et de localisation.
Dubaï est de plus en plus la porte de liaison entre l’Occident et l’Orient, le carrefour entre les lieux de la production et ceux de la consommation, un site où se croisent la production énergétique, la transformation de la matière, la production de biens de luxe et la création de services pour les loisirs.

Dubaï vise à devenir un pôle d’attraction puissant pour la population, les ouvriers, les entrepreneurs en quête d’avantages, les professionnels de la conception et du management, les commerçants et les exposants pour les salons importants qui sont en train de voir le jour, les administrateurs publics à la recherche de financements, les touristes et les consommateurs à la recherche de qualité et de luxe. En dépit de ces bases pour le futur, la ville manque d’un dessin urbain ; le système infrastructurel est encore insuffisant, le niveau des services n’est pas homogène et la qualité architecturale loin d’être excellente, contrairement à ce qui se concrétise actuellement dans la ville d''Abu Dhabi toute proche qui investit justement dans la qualité des projets.

Malgré les nombreux détracteurs d’une architecture spectaculaire, cherchant à étonner et à caractériser une marque ou un établissement financier, l’architecture de Dubaï se distingue également par une recherche constante dans le domaine de la durabilité, ou plutôt de l’efficacité et de l’autonomie du point de vue énergétique.
Bien qu’elle soit située dans une des régions les plus arides du monde et que la consommation d’eau par personne soit quatre fois plus élevée que la moyenne mondiale, la ville est riche en végétation.
La presque totalité de ses réserves hydriques provient du dessalement et les eaux usées sont recyclées et servent à irriguer les nombreux parcs artificiels. En ce sens, Dubaï et les Émirats Arabes Unis ont entrepris une politique environnementale bien nette, qui vise à promouvoir les constructions écocompatibles et à réduire la pollution dans les zones urbaines, ce qui se concrétise par toute une série d’initiatives de relief.
Parmi celles-ci, la première et une des plus importantes est celle de mettre au point un nouveau Règlement de construction écologique basé sur les normes américaines LEED. La préparation de ce Règlement a été confiée à « l’Emirates Green Building Council », orienté vers la construction écologique, l’emploi d’énergies alternatives, l’économie d’énergie, la requalification des banlieues, les espaces verts, la révision des plans d’urbanisme, etc.

Les autorités locales ont pris acte que l’urgence environnementale face aux substances polluantes dues à la combustion et à l’épuisement des sources fossiles d’énergie imposent une inversion de tendance. Il faut par ailleurs changer nettement d’optique en ce qui concerne la conception des édifices, surtout dans une région où l’ensemble des constructions résidentielles publiques et privées est jusqu’ici loin d’être à la hauteur des standards qualitatifs du monde occidental.
À Dubaï, les édifices consomment des quantités énormes d’énergie. L’augmentation constante des prix, la dépendance dangereuse des ressources naturelles sur le point d’être épuisées et les changements climatiques menaçants imposent des prises de position rapides et de nouveaux défis que les gouvernements de ce pays veulent affronter avec de gros efforts et beaucoup de détermination.
Dubaï comme Abu Dhabi se sont engagées à créer les conditions de loi et technologiques nécessaires à garantir des constructions efficaces du point de vue énergétique et qui respectent l’environnement. Les critères et les caractéristiques techniques des nouveaux édifices doivent par conséquent se conformer strictement aux standards et aux normes écologiques.

Le dernier gros essor immobilier est un exemple évident de cette nouvelle tendance. Chacun de ces projets, de véritables villes au sein de districts urbains déjà existants, représente ce qu’il y a de mieux et de plus ambitieux dans le cadre du développement écocompatible.
Une conception bioclimatique aussi bien pour les nouvelles constructions que pour les restructurations permettra par ailleurs de restreindre considérablement la demande de climatisation de l’air en été, qui représente un gros segment. L’application des principes bioclimatiques dans les espaces ouverts entre les édifices (choix des matériaux, ventilation, végétation, etc.) réduira ici aussi le phénomène des îlots de chaleur propre aux zones où les constructions sont nombreuses.

GALLERY


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy