14-09-2018

La toiture du Carrasco International Airport de Viñoly à Montevideo

Aeroports,

Cemento, Metallo, Vetro, Acciaio,

À quelques kilomètres de distance de Montevideo, le nouvel aéroport Carrasco conçu par Rafael Viñoly comprend une grande toiture en arc avec des montants centraux



La toiture du Carrasco International Airport de Viñoly à Montevideo
La toiture de l’aéroport international Carrasco à Montevideo, en Uruguay, est constituée de grands arcs et de piliers en V en acier.
Le nouvel aéroport, conçu par Rafael Viñoly, s’élève à 11 milles (17.7Km) à l’est de Montevideo et 1 km à l’ouest de l’ancien terminal. Le projet a le grand mérite d’être très iconique, grâce à la grande toiture qui évoque les lignes aérodynamiques des avions, obtenues avec une structure simple et complexe en même temps. En effet, les architectes ont dessiné une couverture qui surplombe une structure indépendante réalisée en poutres et piliers en béton, créée pour gérer le flux de passagers et les bureaux de l’aéroport. De sorte que la toiture n’est qu’un revêtement majestueux à la structure en treillis d’acier, supportée par quatre piliers en arbre constitués de quatre branches en V chacun. Ceux-ci supportent le poids des grandes poutres qui traversent le bâtiment d’un côté à l’autre, en partant et arrivant au sol et enjambant tout l’aéroport.
Tout cela après avoir monté jusqu’à 37 mètres de hauteur, décrivant la forme inattendue d’un arc gigantesque de 1 200ft (365m). La travée de 92 mètres entre les piliers est remplie non seulement par les arcs est-ouest, mais aussi par des poutres de raidissement nord-sud tous les 9 mètres. Celles-ci sont reliées à celles de contreventement qui limitent la fluctuation minimale du toit à 5 cm environ, bien que les charges maximales du vent soient égales à 18 000 KN; les oscillations sont aussi importantes: 33,5 m au nord et 26 m au sud, 15 m à l’est et à l’ouest. Et cela est très impressionnant.
La toiture comprend trois matériaux tous blancs, soit une membrane thermoplastique à l’extrados de la voûte, des panneaux en métal le long de la ligne de l’avant-toit et dans les plis apparents et, enfin, une membrane en vinyle à base de titane pour le faux-plafond intérieur.
Les eaux de pluie sont collectées le long des bords du toit pour être acheminées vers des cuves spéciales au pied des arcs de support et être recyclées pour l’irrigation.
Toutes les installations, par contre, sont situées dans le sous-sol, pour obtenir les meilleures performances par le recyclage de l’air rafraîchi intérieur et l’exploitation de l’air déjà à la température ambiante en automne et au printemps. Cette solution technique permet d’économiser une grande quantité d’énergie au cours de l’année, bien que deux chaudières turbo-gas de 6 millions de Btu/h soient installées.  

Fabrizio Orsini


Architect: Rafael Viñoly Architects PC, Rafael Viñoly, Lead Designer
Owner: Puerta del Sur S.A.
Civil Engineer: Ing. Fontan Balestra
Electrical Engineer: Ing. Ricardo Hofstadter
Lighting Consultant: Vázquez Ledesma
Mechanical Engineer: Ing. Luis Lagomarsino & Associates
Plumbing Engineer: Estudio Jack Yaffe Berro
Structural Engineers: Thornton Tomasetti Group, Magnone-Pollio Ing. Civiles
Landscape Architect: Santiago de Tezanos Architects
Acoustic Consultant: Ing. Sanchez Quintana
Code Consultant: Hughes Associates, Inc.
IT/Security Consultant: Corporacion America, Engineering Department

GALLERY


Il nostro sito web utilizza i cookie per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.
Se desideri maggiori informazioni sui cookie e su come controllarne l’abilitazione con le impostazioni del browser accedi alla nostra
Cookie Policy

×